Weight Watchers, le bilan: 3 semaines après

Déjà 3 semaines que je suis ce programme, il est donc temps pour moi de faire un nouvel update.

Poids à perdre: 8 kg

Perte de poids: -2,4 kg!

J’avoue, la perte est plus rapide que prévue, et je dois dire que cela me réjouit pas mal. Perdre aussi vite me motive à continuer, mes 8 kilos du départ me semblent soudain moins insurmontables!

Il me reste donc 5,6 kilos à perdre.

 

Sur la faim et le reste: je t’en avais parlé ici, j’ai souvent eu faim au début. Ça va un peu mieux, mon estomac avait sans doute besoin de se remettre à une routine « normale », et puis j’ai appris à moduler mes portions aussi et à mieux sélectionner les aliments que je consomme. Maintenant je sais qu’un peu de jambon me calera plus et mieux qu’une compote, par exemple.

 

Les difficultés rencontrées: on ne va pas se mentir, même avec 49 points de bonus hebdo je dois quand même faire gaffe lors de mes sorties. Et parfois, je n’ai juste pas envie de compter quand je sors. Et puis parfois, il y’a des trucs qui ne se prévoient pas. Tu ne peux pas prévoir qu’on va t’offrir une tournée de margharitas par exemple (hop, 5 points!). Ou qu’elles vont être tellement bonnes que tu vas te resservir toute la soirée.

Bon, pour moi ce n’est pas gravissime: la vie sociale doit continuer, un peu de spontanéité ne fait pas de mal. Je limite la casse le lendemain et je repars pour une nouvelle semaine (d’ailleurs je n’ai pas pompé tous mes points hebdo non plus!). Certes, la perte de poids prend sans doute plus de temps, mais je ne pense pas qu’il faille tout sacrifier pour ça.

Par contre je me heurte à une autre difficulté non prévue: les variations hormonales SPM (pour syndrôme pré-menstruel). Le truc qui te ferait dézinguer une tablette de chocolat au lait en la tartinant de Nutella quand tes ragnagnas débarquent. LA, j’avoue, c’est DUR. Mais genre HYPER DUR. Du coup, je garde une tablette de chocolat noir dans le tiroir de mon bureau et je m’autorise UN carré de chocolat après le déjeuner. Le noir est moins sucré et plus amer que le lait, donc je suis moins tentée d’y retourner. Et je me connais: si je m’interdis un aliment, je sais que je vais craquer puissance 10 le lendemain. Donc voilà: UN carré après le déjeuner. Et étrangement, ça a l’air de marcher.

Voilou, à dans deux semaines pour la suite des aventures WW!

7 Comments
  • madame louli
    octobre 22, 2014

    Il est trop sacré ce morceau de chocolat après déjeuner :)
    En tout cas c’est hyper encourageant !

    • Urbanie
      octobre 22, 2014

      Oui, j’avoue que ça me motive bien!

  • Coralie
    octobre 22, 2014

    J’ai fait weight Watchers il y a presque deux ans pour le même objectif que toi et ça a marché sur toute la ligne. Le plus dur a été d’arrêter, de se désintoxiquer du comptage. Mais j’ai perdu vite et sans trop de frustrations. Je sais que j’y reviendrai dans ma vie. C’est diablement efficace et motivant . Bon courage !;)

    • Urbanie
      octobre 22, 2014

      Merci! C’est toujours très motivant d’entendre d’autres personnes raconter leur vécu (positif)! :)

  • Fleur
    octobre 22, 2014

    C’est si calorique que ça le chocolat noir ? J’étais persuadée que ça ne l’était pas trop…

    • Urbanie
      octobre 23, 2014

      C’est comme le chocolat au lait! Il y’a un vieux mythe qui dit que c’est « mieux » de manger du chocolat noir mais en fait c’est équivalent. :)

  • Madame Médicis
    octobre 24, 2014

    « les variations hormonales SPM (pour syndrôme pré-menstruel). Le truc qui te ferait dézinguer une tablette de chocolat au lait en la tartinant de Nutella quand tes ragnagnas débarquent. » => Excellent ! C’est tellement juste.
    Par contre pour le chocolat je n’ai pas encore réussi à en manger, j’ai peur de ne pas savoir me réfreiner.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *