Je raconte ma vie

Sweet sixteen

1 février 2019

Aux Etats-Unis, la fête des 16 ans marque rituellement le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On en fait tout un foin, on célèbre à grand bruit, on met les petits plats dans les grands et sa plus belle robe.

Je ne dirais bien évidemment pas que fêter 16 ans de relation marque une entrée dans la maturité, je pense plutôt que, pour en arriver là, tout couple  qui se respecte a su traverser quelques tempêtes.

Après 16 ans de couple, on sait qui on est, on sait qui est l’autre. On se choisit tous les jours, sans oublier de s’aimer. On aime les qualités autant que les défauts de son partenaire. On l’aime sans doute d’ailleurs autant pour ses qualités que pour ses défauts. On a compris depuis longtemps que l’autre ne changerait pas – et c’est bien mieux comme ça.

Après 16 ans, je m’émerveille tous les jours de voir que mon amoureux m’a choisie, moi, l’ado mal dans sa peau qui rêvait de son brun ténébreux en cachette, sans oser le dire. Je ne sais toujours pas très bien ce qu’il a vu en moi, ni ce que j’ai su comprendre instinctivement la première fois que je l’ai vu – parce que oui, dans mon cas, ça a été le « love at first sight » (j’ai fait anglais LV1, c’est pour ça). Quelque chose qui ne s’explique pas, cette petite voix qui te souffle dans l’oreille « C’est lui » sans trop comprendre comment, ni pourquoi. Après 16 ans, je continue de chérir nos moments ensemble, de me faire belle avant nos sorties (certes un poil plus rares, depuis que nous sommes parents). Je n’en reviens toujours pas d’avoir trouvé mon meilleur ami, ni de la facilité avec laquelle je partage mon quotidien (paraitrait que je ne suis pas exactement la nana la plus facile du monde au réveil). Il est le seul avec qui j’accepte de partager mes frites au McDo et un bout de dessert au restau. Il est le seul avec qui j’aurais pu traverser les tsunamis de ces dernières années sans ciller.  Il est le seul avec qui je me sens bien, tout le temps, tout simplement.

Je ne dis pas que tout est toujours simple, qu’on ne se remet jamais en question – je pense que, dans toute relation saine, il faut savoir continuer à se poser des questions régulièrement. Mais tout me semble tellement simple et évident avec lui que je n’ai jamais l’impression de sacrifier qui je suis.

Joyeux anniversaire mon Jean-Mi. <3

 

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Mme Mo 1 février 2019 at 8 h 34 min

    C’est tellement ça !
    Passez une super journée les amoureux.

    • Reply Urbanie 1 février 2019 at 16 h 30 min

      Merci Mme Mo!

  • Reply mymy 1 février 2019 at 10 h 01 min

    ça c’est trop joli ❤ et c’est à ça que ressemble le vrai Amour.Peu de gens le connaissent et savent le décrire dans la beauté de sa simplicité ou l’inverse je partage cette belle vision et je vous souhaite une belle journée!

    • Reply Urbanie 1 février 2019 at 16 h 29 min

      Merci! 🙂

  • Reply Lunaly 1 février 2019 at 10 h 30 min

    Très beau texte. Bon anniversaire les amoureux ^^

    • Reply Urbanie 1 février 2019 at 16 h 29 min

      Merci! 🙂

  • Reply Madame Bobette 1 février 2019 at 13 h 27 min

    <3 <3 Joyeux anniversaire à vous!!

    • Reply Urbanie 1 février 2019 at 16 h 29 min

      Merci! 🙂

  • Reply SarahCoteOuest 1 février 2019 at 15 h 01 min

    Superbe texe, c’est une très belle déclaration à ton Jean-Mi. Et ça me fait penser que nos 16 ans, bah c’était hier, et on n’y a même pas pensé…. Va falloir qu’on se rattrape ce week-end, au moins un bon gâteau pour fêter ça !

    • Reply Urbanie 1 février 2019 at 16 h 29 min

      Très bon anniversaire à vous aussi! 🙂

    Leave a Reply