Séries télé: ma sélection de « Whodunnit »

S’il y’a un genre que j’affectionne particulièrement en matière de films et de séries, c’est le « whodunnit ». En VF, on pourrait le traduire par « kikilafait? » ou, en langage plus châtié: « mais qui diantre est l’auteur de ce crime affreux? ».

Les Whodunnit, ce sont donc des enquêtes pour retrouver l’auteur d’un assassinat, d’un crime, bref, d’un truc pas très cool. Très souvent, la victime est un enfant innocent ou une adolescente qui a plein de trucs à cacher. En général, l’action se passe dans une petite ville perdue où il pleut beaucoup. (Mais j’imagine que le meurtre d’un expert comptable à Antibes fera moins frissonner les foules).

J’avoue apprécier ce genre plus particulièrement en version télévisée: parce que, là où le film a 2h grand max pour résoudre l’affaire, la série a le luxe de pouvoir prendre son temps. Tout son temps. Donc de creuser les personnages, de multiplier les rebondissements, d’approfondir l’intrigue. Et quand c’est bien fait, c’est vraiment kiffant. Si tu es, toi aussi, fan de ce genre, voici ma petite sélection personnelle.

 

Le grand classique: Twin Peaks.

Laura Palmer, 16 ans, est retrouvée assassinée dans la petite ville de Twin Peaks. L’agent Cooper (incroyable Kyle MacLachlan!)  mène l’enquête pour retrouver son assassin.

Oui, c’est du David Lynch. Oui, il y’a des gens bizarres (coucou la dame à la bûche!), des situations à la limite du paranormal, des trucs que, parfois, on ne comprend pas tout à fait. Cette série est malgré tout un pur chef d’oeuvre imaginée, longtemps, bien longtemps avant la déferlante HBO/ AMC. Et cette ambiance glauque de petite ville perdue où tout le monde se connait… S’il ne devait y en avoir qu’une, ce serait celle-ci.

 

 

La très médiatique: Broadchurch

Le pitch: Danny Latimer, 11 ans, est retrouvé mort sur la plage de Broadchurch, dans le comté de Dorset. Les inspecteurs en charge de l’enquête tentent de résoudre le crime, alors que tout le monde semble avoir quelque chose à cacher.

Encore une fois, une petite ville isolée de tout; l’ambiance brumeuse des falaises de la côte anglaise; ce délicieux accent british (ou pas, il est en fait parfois un peu « rugueux »). Cette série en 8 épisodes a pas mal fait le buzz l’année dernière, tellement qu’une seconde saison (qui suit les événements de la saison 1) a été diffusée à la rentrée 2014, avec Charlotte Rampling en guest star.

A noter qu’un remarque français est prévu pour le courant de l’année 2015.

 

 

La challenger: The missing

Le pitch: le petit Olly, 5 ans, disparait un soir de vacances avec ses parents dans la ville fictive de Châlons-du-bois, dans le nord de la France. 8 ans plus tard, le mystère reste entier, le dossier a été refermé faute de pistes suffisantes. La série suit l’enquête lors de événements, en 2006, et 8 ans plus tard. Là où les séries télévisée se focalisent en grande partie sur la douleur de la mère (je pense particulièrement à The Killing – voir plus bas), ici c’est la douleur du père qui tient la série. Frances O’Connor, qui joue le rôle de la mère, est incroyable aussi.

Lancée par la BBC en 2014 (pour concurrencer Broadchurch?), The missing est passée bien plus inaperçue, si ce n’est qu’elle vient de remporter un prix au festival de Monte-Carlo. La série a également été sélectionnée cette année aux Golden Globes dans la catégorie « Best miniseries or television film », excusez du peu! Personnellement, je l’ai préférée à Broadchurch: plus noire, plus dure, plus réaliste aussi sans doute, son final (beaucoup commenté sur les réseaux sociaux!) m’a vraiment remuée.

 

 

L’adaptation américaine: The Killing

Adaptation de la série danoise Forbrydelsen par la network américaine AMC, The Killing est une petite réussite (du moins, sa première saison: les deux suivantes sont plus discutables). La jeune Rosie Larsen, 16 ans, est retrouvée assassinée; alors que sa famille se délite peu à peu sous le poids du chagrin, les détectives Linden et Holder se démènent pour résoudre l’affaire, malgré les fausses pistes, tandis que Seattle s’apprête à élire son nouveau maire.

Alors je n’ai pas vu la version originale tout simplement parce que… quand j’ai essayé, je me suis aperçue que AMC avait littéralement fait un CTRL C / CTRL V des premiers épisodes de la série danoise, à la scène près! Du coup, vu que je venais de voir la version américaine, ça m’avait découragée… mais il semblerait que les scénaristes ont changé l’identité de l’assassin dans la version américaine, ce qui signifie que l’adaptation finit tôt ou tard par se démarquer de sa grande soeur. Donc si vraiment l’une des versions vous a plu, vous pouvez replonger dans l’autre sans crainte!

 

La petite française: Disparue

Cette série diffusée récemment sur France 2 m’a, je dois le dire, pour le moins laissée perplexe lors de son premier épisode (sans doute la faute au choix des acteurs: les rôles principaux sont TOUS des acteurs identifiés comme « comiques »; j’avoue que j’ai mis un bon moment à m’habituer à voir Pierre-François Martin-Laval, Alix Poisson et François-Xavier Demaison tenir les rôles principaux. Je m’attendais un peu trop à voir à les voir balancer plein de vannes débiles).

On retrouve tous les éléments du genre: l’adolescente parfaite-mais-pas-tant-que-ça qui se volatilise. La famille qui vacille. L’entourage qui n’est pas très net non plus. Les faux rebondissements à foison. Cependant, même si parfois les scénaristes ont un peu trop voulu jouer aux bons élèves qui ont bien regardé toutes leurs séries télé anglaises ou américaines, il n’empêche que le résultat est plutôt pas mal du tout et se laisse bien regarder. Ce n’est pas la perfection, mais c’est plutôt réussi. En prime, ça s passe à Lyon (ville où j’ai vécu un temps). Bref, je conseille!

 

Et vous, vous avez d’autres séries du même genre à me conseiller? :)

13 Comments
  • Ranulphine
    juin 23, 2015

    Top of the Lake ! Très sombre, très travaillé.

    • Urbanie
      juin 23, 2015

      Merci! Je vais essayer! :)

  • La Déglinguée
    juin 23, 2015

    Ah Twin Peaks, un chef d’oeuvre… Je n’ai pas encore vu The killing et The missing mais ça ne saurait tarder.

    • Urbanie
      juin 23, 2015

      Ambiance très pluvieuse dans les deux cas, mais très différente néanmoins! J’espère que tu aimeras!

  • Lunaly
    juin 23, 2015

    Dans le même genre tu as « Pretty Little Liars » qui est tip top (bon ok c’est adapté d’un livre pour adolescente mais même les livres sont bien intéressants à lire).

    • Urbanie
      juin 23, 2015

      Ah, j’ai commencé à regarder! :)

      • Lunaly
        juin 24, 2015

        Et ça te plaît?. Moi j’adore, j’ai même lu les livres dont le titre est « Les Menteuses ». J’ai trop hâte de voir la saison 6.

        • Pititefleur
          juin 25, 2015

          Je plus soir, j’adore cette série !!!
          La saison 6 est top je trouve ! Du moins pour le début !!!

          • Urbanie
            juin 25, 2015

            Pour l’instant, j’ai juste regardé les premiers épisodes de la saison 1, vous me donnez envie de continuer! :)

  • Madame Médicis
    juin 25, 2015

    Tu me fais découvrir un truc-là. Au début de ton article je pensais que tu parlais des séries telles Les Experts ou New-York District. J’ai toujours eu du mal à comprendre ce que l’on pouvait trouver à ces séries. C’est toujours la même chose, épisode après épisode. Même si les scénaristes essayent de faire des efforts sur les arcs narratifs, notamment en développant les relations entre personnages, ça reste assez creux.
    Celles dont tu parles m’intrigues davantage. Le scénario est beaucoup plus travaillé, les personnages aussi. Ca me parle plus. Je pense que si j’avais connu il y a quelques années j’aurais accroché mais travaillant dans le milieu juridique des dossiers portant sur des affaires de disparitions ou d’assassinats j’en ai rencontré pas mal et j’avoue ne plus du tout arriver à me divertir avec ce genre d’histoires, pourtant fictives.
    Merci pour cette découverte !

    • Urbanie
      juin 26, 2015

      Ah oui, je comprends que tu n’aies pas envie de voir des « divertissements » qui te rappellent ton travail… :/ C’est vrai que je regarde ça comme de la ure fiction, pas comme quelque chose qui arrive réellement tous les jours (sinon ce serait trop glauque).

      Et pareil, je ne suis pas une grande fan des séries policières, même si certaines se laissent regarder. Je préfère largement les « mini-séries », c’est à dire celles où tu passes une saison entière à résoudre un crime/ mystère/ etc… d’ailleurs, une fois ces mini séries terminées, très peu rempilent pour une seconde saison (ou alors ils changent entièrement l’intrigue et les personnages – exception faite de Broadchurch qui reprend à la fin de la première saison).

  • Marine
    décembre 4, 2015

    Et du coup … Murder (how to get away with murder) s’en est ? J’avais personnellement adoré ! Connais pas le reste… suis nulle en série et j’aime pas trop me plonger dedans… trop chronophage !

    • Urbanie
      décembre 5, 2015

      Je dirais que c’est encore un autre genre (on sait qui a commis le crime, reste à savoir pourquoi), mais je viens de découvrir et j’adoooooore aussi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *