Selfie

Elle se place devant le mur, très joliment décoré de motifs géométriques bordeaux. L’architecture du quartier est assez moderne, les immeubles à l’ancienne avec leurs toits d’ardoise couleur d’orage côtoient des bâtiments ultra-récents au crépi clair.  Le temps est particulièrement clément en ce dimanche d’octobre. Les températures sont estivales, ou presque, le ciel est une toile unie d’un bleu parfait. Il y’a comme un parfum d’automne naissant, le soleil inonde le bitume d’une chaleur douce et sans tapage. La peau chauffe agréablement à son contact, l’air n’est pas encore tout à fait frais. Cette douceur de fin d’été tardif  a comme un air de Joe Dassin.

Elle est sortie avec son amoureux à la recherche du spot parfait. Ensemble ils ont d’abord brunché, dans cette toute nouvelle adresse bio, prometteuse mais encore confidentielle – c’est étonnant comme Paris regorge d’adresses inconnues mais vouées à une notoriété fulgurante, comme cette ville est un renouvellement permanent de tendances. Ça tombe plutôt bien, les tendances, elle adore ça. Elle a d’ailleurs enfilé pour l’occasion une nouvelle tenue, dont elle parlera sur son blog: un sweat-shirt gris tout doux « Ciao Bella », dont la coupe ample dévoile délicatement la fraicheur d’une épaule nue. Un slim noir accompagné de sandales à talon haut seront parfaits pour rendre l’ensemble plus sexy qu’il n’y parait. Un look sensuel, sans provocation. Un look de parisienne moderne. Un look bientôt disponible sur son blog.

Sous les regards parfois intrigués des passants, elle prend la pose, sans se lasser. Bientôt 20 minutes qu’ils sont là, à rechercher la photo parfaite. Lui est accroupi au bord du trottoir, afin de trouver l’angle le plus flatteur, celui qui saura dévoiler la tenue sans rater aucun détail, ni la bride nacrée des sandales de sa belle, ni la coupe suggestive du sweat-shirt. Elle sourit sous son regard complice, l’objectif est son ami puisque celui qui la regarde a l’oeil amoureux et tendre des amants. Régulièrement, elle le rejoint pour faire défiler les photos déjà prises: elle se penche alors contre lui, tout doucement, et lui glisse affectueusement la main droite dans la poche arrière de son jean noir. Ils regardent, jaugent, jugent, estiment que « ce n’est pas encore la bonne », et recommencent.

Elle retourne à sa place, reprend la pose: sourires, main lascive dans ses fins cheveux blonds, regard qui se dérobe à l’objectif. De profil, de trois-quart-face, à gauche, à droite. C’est un subtil jeu de séduction qui s’opère, devant le regard médusé d’une mère de famille qui n’ose plus pousser sa poussette sur le trottoir par peur de les gêner. Mais si la gêne existe pour les quidams, presque honteux de tomber sur une scène aussi intime, aussi privée, pour eux il n’est pas de fausse pudeur ni de tabou. Ils se connaissent déjà intimement, ce jeu de séduction n’est qu’une façade destinée à séduire un public avide de beauté et d’images léchées.

Profil droit, elle soulève la jambe afin de souligner la courbe de sa ligne fine qui se dessine sous son sweat-shirt. Elle sait comment se mettre en valeur, aussi remonte t’elle en douceur le bas de son pull pour laisser apparaitre un t-shirt blanc ultra fin. De la suggestion. De la sensualité. La lumière automnale est douce, les regards tendres, la vulgarité bannie.

Enfin, la photo parfaite est prise. Elle le rejoint, regarde une dernière fois leurs prises: ils sont contents, aujourd’hui était une bonne journée. Une douce journée d’été qui aurait oublié que l’automne attend son tour patiemment, que le froid n’est plus très loin, que cette chaleur diffuse ne sera prochainement plus qu’un souvenir lointain enfoui sous des doudounes moelleuses et des bonnets épais. Il sera toujours temps de penser à un autre look, à un autre billet.

 

 

4 Comments
  • Melissa
    octobre 19, 2014

    Ce qui serait drôle, c’est de retrouver quelle blogueuse pose sur la photo 😀
    Merci pour l’envers du décor des photos de blog !

    • Urbanie
      octobre 19, 2014

      J’y ai pensé justement, je pense faire une mini veille sur Hellocoton dans les prochains jours! :)

  • Eleama O.
    novembre 11, 2014

    Cet article est trop top 😀 Bien écrit et plutôt drôle mais touchant dans le même temps :)
    Finalement, la blogueuse a-t-elle été retrouvée ? :)

    • Urbanie
      novembre 11, 2014

      Oui mais pour ne pas la heurter je garderai son identité secrète! :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *