Je raconte ma vie Weight Watchers

Régime et amaigrissement: halte aux idées reçues!

23 janvier 2019

Je crois bien que le sujet de la perte de poids fait partie de ces grands sujets de blog absolument inépuisables. Et alors que je viens enfin d’atteindre de nouveau la case « IMC normal » (danse de la joie), je me suis souvenue que cela faisait un moment qu’on a avait pas papoté régime, bonnes recettes et ouaitouaitcheur. Cette fois-ci, j’ai eu envie de démonter certaines de nos « idées reçues », celles que nous avons toutes en tête avant et pendant un régime (et qui sont assurées de nous mener à l’échec).

Bref, c’est un reparti pour un point capiton!

 

Idée reçue n°1: « Pour maigrir il faut manger moins »

Alors, entendons-nous bien: oui, pour maigrir il faut réduire ses apports caloriques. Nécessairement, sinon, on ne maigrit pas. A la limite, on se stabilise, mais ça ne va pas aller plus loin.

Attention, cependant, à ne pas réduire drastiquement ses repas sous prétexte que « je suis au régime, c’est normal si j’ai faim ». Toutes les aguerries de la perte de poids vous le diront: manger sa salade de crudités sans sauce et sans pain le midi, c’est le meilleur moyen de se jeter sur le distributeur du bureau à 15h.

Une des choses qu’on nous répète le plus, chez WW, c’est justement que « pour maigrir, il faut manger ». Il ne faut pas manger peu: il faut manger mieux, et à-sa-faim.

Idée reçue n°2: « si je craque, c’est fichu »

On part souvent avec la drôle d’idée en tête que le régime ne supportera pas le moindre « écart ». Que si je cède à ce pain au chocolat, là, au gouter, eh bien tous mes efforts n’auront servi à rien.

Cette idée est doublement fausse: d’une part, elle induit le fameux « foutu pour foutu » (que nous connaissons toutes pour l’avoir déjà pratiqué, n’est-ce pas?). « Oh, j’ai pris de la tarte en dessert, foutu pour foutu je vais aussi mettre du sucre dans mon café, reprendre un quignon de pain et une double ration de fromage ». Un « écart » (je mets volontairement ce mot entre guillemets, j’y reviendrai ensuite) n’est jamais la fin de l’amaigrissement. Ce qui signe sa fin, en revanche, c’est le fait de tout lâcher sous prétexte qu’on a craqué une fois.

D’autre part, je n’aime pas du tout cette idée d’ « écart », je préfère parler d’équilibre alimentaire sur le long-terme. On ne peut tout simplement pas envisager un amaigrissement durable  sous l’angle de la frustration et de la privation absolue et continue. C’est la dépression le craquage assuré. Donc oui, vous pouvez maigrir en vous faisant plaisir, en mangeant du chocolat et du fromage. Tout est une question de modération, et non de restriction.

Idée reçue n°3: « je veux tout perdre le plus vite possible »

Je répondrais juste « qui va piano va sano ». Très honnêtement, si on aborde la perte de poids en se disant qu’on va en prendre pour 6 mois, il y’a de quoi se décourager d’avance. Pourtant, il n’ya pas de perte de poids durable sans refonte totale de son alimentation, et ça, eh bien cela prend du temps, nécessairement. D’où l’importance d’équilibrer son alimentation en se faisant plaisir, tous les jours s’il le faut.

Quand je sens que je me « lasse » de compter mes points, je me répète souvent cette petite phrase: « c’est juste pour quelques mois, pas pour toute la vie. » 

Vous pouvez également envisager l’amaigrissement comme une course de fond, pas comme un sprint. Vous avez le droit de prendre votre temps, de faire des « pauses ». Je viens de faire un break de 6 mois, après avoir perdu les 15 premiers kilos, alors que j’étais près des portes d’un retour à un IMC normal (je rappelle que je pars d’un IMC en « obésité », suite à ma dernière grossesse). J’ai stabilisé, repris début janvier, et je repars sur de nouvelles bases pour terminer mon programme. J’avais « besoin » de cette pause pour me remettre sur les rails, et valider les bons réflexes acquis au cours de la première partie de l’année 2018. Et tant pis si j’ai commencé ma perte de poids il y’a déjà 1 an: peu importe si je perds les derniers kilos en un an également. Le principal, c’est de réussir à franchir la ligne d’arrivée.

Idée reçue n°4: « si c’est sain, je peux en manger à volonté »

La chose la plus importante, mais aussi la plus compliquée, quand on entame un régime, c’est de réapprendre la notion de satiété. Si, comme moi, vous démarrez après une période coupée de vos sensations alimentaires (coucou la grossesse!), reconnaitre la sensation de faim peut relever d’un véritable ré-apprentissage en bonne et due forme.

J’ai longtemps planté tous mes régimes, convaincue que je pouvais ignorer ma faim et mes sensations de satiété sous prétexte que « c’est bon, ça va, c’est juste des brocolis ». Frustrée de ne pas manger mon kilo de Shokobons quotidien (je caricature, bien évidemment – ne m’en veuillez pas), je me vengeais sur le reste. Notre coach WW nous le rappelle sans cesse: un éléphant, ça se nourrit de feuilles et d’herbes, et ça peut atteindre 7 tonnes (merci Wikipédia). Bref, pour maigrir, j’ai du réapprendre à manger selon mes besoins, pas selon ce que je pensais être « bon » ou pas- et ce quelles que soient les quantités ingurgitées.

 

On va s’arrêter la, ça commence à faire beaucoup déjà. N’hésitez pas, si vous avez des questions, à me les poser en commentaires. Je ne suis pas experte en nutrition, mais je peux toujours essayer d’apporter mon éclairage lié à mon propre amaigrissement.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Houston 23 janvier 2019 at 23 h 27 min

    Merci Urbanie!! J’ai découvert ton blog il y a quelques semaines mais je te suivais déjà sur DMT et MD. Tes articles sur WW ont sonné juste chez moi. Il y a 4 semaines j’ai sauté sur la vente privée et me suis inscrite! Je suis à -3,9 kg, j’ai repris le sport et je recommence à découvrir la sensation de saciété le tout en ayant mangé raclette, fondue et mcdo dans la même période! Mon parcours sera long je pars de très très loin mais une étape à la fois et j’ai la meilleure des motivations mon petit Arthur de 27 mois qui mérite une maman en forme et en pleine santé! Bon courage pour ta 2eme étape! Et surtout MERCI

  • Reply Louna 1 février 2019 at 11 h 47 min

    Merci de faire tomber ces idées reçues, ça fait du bien de lire ça !

  • Leave a Reply