Nouvelles en vrac #1

Vous l’avez vu, difficile de poursuivre la série des petits kiffs quand on est alitée presque tout la journée; disons que je peux vous faire la saison 11 de Grey’s Anatomy les yeux fermés et débattre avec vous du dernier numéro des Maternelles, mais je sens que ça ne va pas vous passionner. En ce moment, vous l’aurez compris: à la maison c’est plutôt « passion télé » que « prenons un petit verre en terrasse par ce si beau soleil ».
Je vais plutôt en profiter pour vous livrer mes coups de coeur et coups de mou, dans le désordre.

 

Coups de coeur

 

Mes cheveux: d’ordinaire, je les conchie, mais là: ils sont juste wahou. Longs, pas trop secs, volumineux à souhait. Je me sens belle comme une égérie L’Oréal photoshopée. Y’a pas à dire, mes hormones leur font quand même sacrément de bien. Entre ça et mes nausées, inutile de vous dire que j’ai rebaptisé le bébé « Princesse Kate » aussi sec (on est d’accord, y’a un truc, non?). Je vais peut-être le payer après l’accouchement, mais là, je savoure. Des fois, les hormones, c’est chouette.

Oh, et avant de vous emballer: Jean-Mi m’a déjà clairement notifiée que pour le surnom, « va pour Princesse Kate », mais que pour le prénom je peux gentiment aller me brosser. Hum. Aucun sens de l’humour ce garçon.

 

Je me suis décidée à reprendre RDV avec ma nutritionniste (j’en avais parlé ici l’année dernière). De toutes façons, j’ai admis que je ne maitrisais pas tant que ça ma prise de poids, que la priorité était d’écouter mon corps (je rester persuadée que le corps est une belle machine qui sait ce qui est le mieux pour nous; et que, si mon corps a décidé que je devais grossir pendant cette grossesse, alors c’est qu’il en a besoin). Mais je sens malgré tout que j’aurai besoin après l’accouchement de faire attention très vite. C’est une chose de se remplumer harmonieusement quand on a un beau bidon bien gros, c’en est une autre quand le joli bidon a laissé la place à une jolie bouée flasque (les joies de l’après accouchement <3).

 

Pour ronger mon frein en attendant l’écho morpho, je me suis acheté cette petite merveille en photo: un nude tout doux pour les beaux jours. « Indécise », de Chanel, collection Rouge Allure. Il est beau, il satine les lèvres. Et puis ce packaging qui vous fait tout de suite vous sentir « femme graou », même quand vous trainez sous la couette en jogging toute la journée avec de mauvaises nausées. Je crois beaucoup aux vertus de la futilité dans ce genre de moment: une jolie crème toute douce, un beau lipstick, un nouveau vernis punchy… des petites choses qui permettent de se réconcilier avec sa féminité, quand celle ci s’est barrée en vacances sans préavis pour une durée indéterminée. Bref: je l’aime d’amour.

 

Coups de mou

Par une fabuleuse ironie dont seul le karma a le secret, j’ai fait un malaise dans la queue d’un magasin vendredi dernier, jour de la publication de cet article. je n’ai pas osé demander à passer en priorité, j’aurais du. Heureusement, rien de grave, juste une belle frayeur. Mais la prochaine fois: je demande!

 

Après des mois à tergiverser, je me suis enfin offert une palette Naked d’Urban Decay (photo ci-dessous): mais siiiiiiiii, vous savez. Ces palettes de maquillage nude dont tout le monde parle depuis 2010. Bref, pour la faire courte, à force d’en entendre les louanges de la part des copines et de la blogosphère beauté mondiale, j’ai cédé à l’appel des sirènes et je me suis offert la Naked 3 (celle avec toutes les teintes rosées). Et que dire…. énorme déception.

Naked3_UrbanDecay

Alors certes, les couleurs sont très jolies, en effet. Mais elles ne tiennent pas. Mais pas du tout. J’ai testé une première fois sans mettre de base (la base servant, en make-up, à fixer le maquillage), et en 3 heures ça avait filé de partout. Pas juste dans le pli de la paupière, non: partout. Ca m’a fait des pâtés, c’était hideux. J’ai retenté le lendemain avec une base (ma Clarins, que je trouve top): et là, ok, ça tient mieux.
Mais si vous voulez mon avis: mettre 55 euros dans une palette pour laquelle il faut impérativement investir dans une base à paupière, ça ne vaut pas le coup à mon sens. J’en avais déjà une, de base, donc je n’ai pas du aller en acheter. Mais franchement, j’ai déjà grincé des dents à l’idée d’avoir investi 55 euros dans une palette de maquillage qui me déçoit, si j’avais du investir 10 ou 20 euros supplémentaires pour faire tenir les fards sur ma paupière, je l’aurais eue mauvaise.
Bref, mon conseil: investissez plutôt dans une palette qui contiendra sans doute un peu moins de nuances, ou qui vous coutera peut-être quelques euros de plus: mais vous n’aurez pas besoin d’acheter en plus une base ou que sais-je de plus. Ou alors il faut aimer faire des retouches souvent (et avoir de sacrées pauses retouche dans la journée).

3 Comments
  • Pivoiline
    avril 21, 2015

    Ah mince ! C’est que pour la naked 3 je met toujours la base, mais meme avec les autres marques j’en met aussi du coup moi je l’adore….
    Et ton RAL est beaaaaau (j’ai meme zoomé pour voir son petit nom avant de le lire quelques lignes plus bas ^^)

    • Urbanie
      avril 21, 2015

      C’est un peu le truc qui m’ennuie avec cette palette: avec les autres marques que j’utilise habituellement, je ne mets pas de base parce que les fards tiennent plutôt bien. Donc je peux faire une petite retouche dans la journée, mais rien de grave. La base, je la mets surtout pour les jours de boulot, où je suis au taff de 9h à 19h. Parfois, ça file dans le pli, mais rien d’anormal pour moi. Mais là… ça avait filé en même pas 3 heures, et dans le pli, sur les bords des cils, c’était hideux! :/
      Pour le prix, je trouvais les 12 teintes compétitives, mais en fait beaucoup moins… pour comparaison, ma dernière palette Bobbi Brown contient aussi 12 fards, et était livrée avec un mascara et un eye liner full size. J’ai payé 91 euros, mais la qualité était au rdv, les produits full size tops, et je n’ai pas besoin de me remaquiller toutes les 2 heures.

      Bref, si je ne suis pas satisfaite malgré la base, je vais finir par la refiler à quelqu’un je pense!

  • madame louli
    avril 21, 2015

    Je suis étonnée pour la naked 3.
    Je ne l’ai pas mais j’ai la naked 1. Et je l’utilise sans base. Et ça tient toute la journée.

    En tout cas tu as raison de te faire ces petits plaisirs. C’est important de se sentir un minimum belle et féminine quand notre corps nous l’empêche. Ça fait du bien :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *