Je raconte ma vie

L’envolée

31 janvier 2019

Billet court aujourd’hui mais que j’avais à coeur de partager avec vous. Parce qu’il y’a des moments dans la vie où tout semble bloqué, où rien n’avance. Pendant des jours, des semaines, des mois. Des années parfois. Pas la plus petite lueur d’amélioration à l’horizon. Calme plat, ciel bouché. Colère, abattement et frustrations. Et puis, soudain, en l’espace de quelques heures à peine, ce que l’on pensait enlisé dans un bourbier sans nom prend un nouveau départ.

Cette semaine aura été déroutante sur bien des aspects. Nous venons de fêter le baptême de Kate dans les rires, pour apprendre une nouvelle quelques heures plus tard venue tout fracasser en un instant.

J’allais perdre espoir de recevoir une réponse de l’hôpital concernant notre demande de don d’ovocytes à l’étranger, avant de recevoir le courrier tant attendu, dans notre boite aux lettres, avec la mention « NPAI ». Le petit courrier s’était égaré avant de retrouver son chemin.

Il aura également fallu qu’en l’espace de quelques heures, le ciel s’éclaircisse un peu au travail, après des mois d’attente et de frustrations parfois compliquées à gérer.

Tout ça en à peine 24 heures.

Le rire, les larmes, le soulagement, l’espoir.

Vous l’aurez compris, cette semaine est délicate à gérer sur le plan émotionnel. Je ne saurais expliquer: le karma, l’alignement des planètes, le hasard, Dieu. Je crois que je ne comprendrai jamais tout à fait les montagnes russes émotionnelles que nous inflige parfois la vie. Je garde espoir cependant que nous soyons, enfin, repartis de plus belle. Il nous fallait bien ça, une envolée, un nouvel élan, appelez cela comme vous le voudrez.

Pour info, je relate dans le détail notre parcours pour un don d’ovocytes ici. N’hésitez pas à y jeter un oeil de temps à autre si le sujet vous intéresse (je suis toujours sur le site sous le pseudo d’Urbanie).

Pour le reste, je reviens vous raconter le baptême lorsque j’aurai quelques photos sous la main.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply