Je raconte ma vie

Le polar

21 janvier 2019

Ceci est une spéciale dédicace à toutes celles qui aiment les polars nordiques – et qui ont des enfants.

 

L’inspecteur Svlagen arriva sur les lieux du crime peu après l’aube. Le ciel au dessus de la petite ville de Krsvetskinka rougeoyait tel le gyrophare des voitures de police qui stationnaient devant l’imposante bâtisse de briques envahies par le lierre. Jadis, la demeure avait appartenu à la famille Krisphrauls, dont l’un des aïeuls avait fait fortune dans le hareng séché. Aujourd’hui, le manoir familial n’était plus que ruines lugubres et décrépies, et le froid glacial de ce mois de décembre n’arrangeait en rien l’atmosphère sinistre qui émanait des lieux. Karl Svlagen descendit de sa vieille Volvo et posa le pied sur la neige compacte qui crissa sous ses pieds. Quand soudain…

« Maman? MAMAN? Tu fais quoi? »

« Je lis mon chou. Regarde la Pat Patrouille »

Inspecteur Svlagen? Je suis Erika Klougskov, inspectrice en chef de la brigade de Thlomund. Suivez-moi, nous avons trouvé un indice qui nous parait très intéress…

« Maman? J’ai soif. »

« Bois ton biberon ma puce, maman est en train de lire »

« Mais non mais je veux pas mon biberon »

« Mais pourquoi? »

« Mais je veux de l’eau fraaaaiiiiiiche »

« Maintenant? »

*Yeux de chat potté* « Vouiiiiiii sitepléééé ».

Bon, j’en suis à la page 56, allez zou, je me lève.

« Merci mamannnn. »

L’inspecteur Svlagen emboita le pas d’Erika Klougskov. Ses manières semblaient montrer une éducation irréprochable, mais il lisait dans ses yeux gris couleur d’orage que la vie ne l’avait pas épargnée…

« Maman? »

« Mouiiiiiiii…? »

L’intelligence d’Erika était semblable à sa chute de reins: impressionnante. L’inspecteur Svlagen en était la de ses réflexions quand soudain…

« Tu peux me mettre un autre dessin animé? »

« Un autre? Mais tu viens à peine de commencer! »

« Oui mais je veux un auuuuuutre! »

« Ok, ok, tu veux quoi? »

« Je veux Beuzléclair avec le feu et la pince! »

« … »

« Siiiiii je veux Beuzléclair! »

« Oh punaise, c’est bon, je l’ai: tu veux Toy Story? Celui où Buzz L’Eclair et ses amis sont sauvés du feu dans la décharge par une pince géante à la fin? »

« Ouiiiiiiiiiii!!! »

« Ok, je le mets. Mais tu laisses maman lire son livre, d’accord? »

Erika et Karl Svlagen venaient d’arriver dans le salon principal de la gigantesque demeure. Les boiseries étaient chargée de moisissure, le vernis du parquet n’avait pas été poli depuis des années maintenant. On sentait malgré tout que les lieux avaient été imprégnés de vie, de rires d’enfants t de badinages amoureux. Mais ce qui était le plus frappant dans ces lieux, ce n’était pas la légère odeur de poussière imprégnée d’une sensation de renfermé qui envahissait les poumons et faisait monter une légère nausée à qui la respirait, non. Mais bien l’affreuse odeur du cadavre en décomposition avancée dont les membres épars sauvagement arrachés gisaient entre la porte et la lourde table à manger en acajou massif…

« Maman? Tu lis quoi maman? »

« … »

« Maman? Tu peux me lire? »

« Je lis un livre de grande personne. Un livre qui fait un peu peur. »

« Comme l’histoire du Grand Monstre vert? »

« Mouiiiii, un peu comme ça. Regarde ton dessin animé mon chou. »

Soudain, Erika vit une ombre jaillir de la pénombre et se faufiler derrière la porte. « Vite inspecteur Svlagen! C’est notre coupable, je le sais, car j’ai appris à l’instant par SMS que… »

« Maman? »

« … »

« Je m’ennuie maman »

« Mais pourquoi mais tu viens à peine de commencer Toy Story. »

« Oui mais je veux lire avec toiiii. »

« Je peux pas te lire cette histoire la, ma puce. C’est un livre de grands. »

« Oui mais moi je veux lire le Grand Monstre Vert avec toi. »

« Pas maintenant, mon chou, pas maintenant ».

L’inspecteur Svlagen regardait avec surprise et sidération le sang couler de son flanc gauche. Face à lui, Erika ricanait, une lueur machiavélique déformait les traits de son visage. Car en vérité, Erika ne s’appelait pas Erika, non… Mais Erik Krisphrauls, l’unique héritier qui s’était autrefois fait passer pour mort dans le but d’assassiner sauvagement les jeunes vierges de la petite île de.. »

« PUTAIN MAIS LE BOULET MAIS JE ME SUIS GOURÉE DE PAGEUH »

« Maman? Ca va? T’es fâchée? »

« C’est rien mon chou. Allez, éteins la télé, on va aller lire le Grand Monstre Vert dans ta chambre toutes les deux ».

Bref, j’ai essayé de lire un polar à côté de ma fille.

Oh, et pour info, le livre du Grand Monstre Vert existe, et Kate l’adore!

Article pas très sérieux, je vous l’accorde, mais nous sommes dans la dernière ligne droite des préparatifs du baptême, avec l’option « enfant qui choppe la grippe 5 jours avant la cérémonie ». Bref, on ne va pas chômer dans les prochains jours, c’est moi qui vous le dit.

A très vite, et couvrez-vous bien.

 

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Pauline 31 janvier 2019 at 15 h 36 min

    Grande lectrice de polars depuis toujours, j’ai découvert les polars nordiques il n’y a pas si longtemps, et … c’est tellement bien ! Pour le moment, Petit Chat est trop petit pour m’interrompre (il a 4 mois 1/2), mais du coup, il est aussi encore trop petit pour que j’arrive à me poser tranquillement dans le canapé pour bouquiner !
    Si tu as des auteurs à partager, je suis preneuse !!!

  • Leave a Reply