La reprise

Ca y’est, c’est fait. Au bout d’un an d’arrêts maladie, de congé maternité, de congés tout court: j’ai repris le travail.

J’ai attrapé mon gros sac à dos, rangé mon cahier et mes stylos, rechargé mon téléphone pro, emballé avec soin quelques photos pour les disposer sur mon bureau. J’y ai ajouté une carte de voeux Kate & William (les vrais) pour rejoindre mon petit Panthéon de kitcheries britanniques posées sur mon bureau. Même au boulot, je garde mon sens de l’humour très pourri.

Je me suis levée un matin, j’ai essayé de bien m’habiller, de faire quelque chose pour mes cheveux, de bien maquiller mes cernes pour limiter les dégâts (même si personne n’est dupe).

J’ai mis Kate dans sa poussette, je l’ai déposée à la crèche, et cette fois-ci, au lieu de rentrer chez moi, je suis partie à pieds au travail. J’ai profité des quelques minutes de trajet pour écouter un peu de musique (un luxe!), puis j’ai franchi les lourdes grilles, badgé pour passer le tourniquet, et je suis montée au 13ème étage. J’ai dit bonjour à tout le monde, j’ai fait connaissance avec les nouvelles personnes arrivées dans l’équipe en mon absence. J’ai trié les 1687 mails reçus, pris un café, puis deux, puis trois. Je crois que le café chaud m’avait beaucoup trop manqué. J’ai été déjeuner à la cantine et je suis remontée à mon 13ème étage.

Et puis j’ai regardé la vue, et j’ai souri. J’étais bien. J’étais à ma place.

J’avais besoin de ça, de cette respiration, de cette reprise. J’avais besoin de montrer à Kate qu’on peut être une maman, et avoir un travail. J’avais besoin d’avoir un ailleurs, aussi. De reprendre, fatiguée, certes, mais plus forte d’autre chose. Plus forte d’une détermination que je ne connaissais pas encore, et dont je ne me sentais pas capable. Celle d’être maman, et d’avoir un être humain sous sa responsabilité permanente. De devoir prendre des décisions parfois très vite, de devoir faire preuve d’autorité face à ceux qui voudraient dépasser les limites. A celles et ceux qui croyez qu’une jeune maman est affaiblie lorsqu’elle reprend le travail, vous vous trompez: nous sommes plus riche d’une expérience humaine absolument incroyable. Epuisées, mais déterminées.

Quand je suis partie, le soir, et que j’ai récupéré Kate à la crèche, j’ai fait la connaissance d’une nouvelle sensation:  Kate m’avait manquée. A force d’être toujours avec moi, toujours dans mes bras, on avait jamais appris à se manquer, elle et moi, même un petit peu. Je crois que la séparation était nécessaire pour cette raison là aussi.

L’année qui arrive s’annonce très riche en projets dans notre foyer (même si je ne peux pas trop vous en dire plus pour le moment), mon retour au travail me permet de revenir à une forme de stabilité, de normalité, avant le grand chambardement (non, je ne suis pas enceinte) (vu ma dernière grossesse, je vais me laisser beaucoup, beaucoup de temps avant de penser à un autre bébé) .

La photo a été prise de mon bureau. Vous me détestez, je sais. 😉

 

13 Comments
  • Rose comme trois pommes
    février 16, 2016

    Bonne reprise ! Tu as l’air de prendre un grande respiration d’air bien frais, c’est chouette ! Et hâte d’en savoir plus sur vos nouveaux projets. Bises :)

    • Urbanie
      février 16, 2016

      Merci!:)

  • Pititefleur
    février 16, 2016

    Je suis contente de lire que la reprise n’a pas été trop difficile et qu’au contraire elle t’ouvre de nouvelles aventures.
    Très clairement, je ne pense pas être quelqu’un qui puisse ne m’as travailler mais je préfère ne pas trop l’avancer tant que je n’ai pas de tout petit sous ma responsabilité.
    Bonne reprise à toi !
    J’espère que tu nous parleras de tes projets :)

  • Louna
    février 16, 2016

    Bonne reprise ! Moi aussi, ça m’avait fait beaucoup de bien de me retrouver dans un autre rôle que celui de maman !
    Profite bien !

  • Hermy
    février 16, 2016

    Bonne reprise !!! Je suis totalement d’accord avec ton article, la reprise du boulot ça fait du bien. 10 mois avec le Choupi c’était cool mais cela m’a aussi convaincu que je ne suis pas faite pour être mère au foyer et qu’il faut que je bosse pour avoir un certain équilibre.

  • Quatre enfants
    février 16, 2016

    Bonne reprise, et tu as complètement raison, travailler en ayant des enfants ne nous affaiblit pas, ça nous rend plus forte au contraire !

  • Die Franzoesin
    février 16, 2016

    Ouah c´est exactement ce que je ressens aussi depuis ma reprise, je suis plus déterminée – et donc efficace que jamais. Et c´est vrai aussi l´expérience humaine qui nous a chamboulée nous change en positif : je relativise davantage notamment…
    En revanche moi je n´arrive pas encore à apprécier le manque. Je ne sais pas pourquoi, il me reste toujours un arrière gout de regret, de culpabilité, de le laisser chaque jour. Donc n´hésite pas à developper ce point un jour, ca m´aiderait peut etre :) .

  • Le vent éparpille
    février 16, 2016

    Je découvre votre blog après avoir cherché des témoignages sur le deuil prénatal, car je suis mamange depuis 3 semaines.
    Malgré la douleur, la sidération et tout ce qui va avec, je veux croire que des jours heureux m’attendent.
    Vos articles participent grandement à me remplir d’espoir, à me ramener du côté de la vie, de l’avenir.
    Alors bravo pour vos articles et surtout merci.
    Et bonne reprise !

    • SwissGirl
      février 17, 2016

      Oooh non… Tu n’es pas seule. Moi aussi je veux croire qu’un tourbillon de bonheur t’attend. Je t’envoie plein de pensées et d’énergie.

  • Betty
    février 16, 2016

    Bonne reprise ! Moi je n’ai repris que 10 semaines après la naissance de ma fille et c’est dur surtout de s’organiser pour s’en occuper, profiter un peu d’elle, etre a fond au boulot et faire aussi un peu de sport pour retrouver la forme… Mais pourquoi n’y a t-il que 24h dans une journée ?!

  • Eva
    février 16, 2016

    Bonne reprise ! et ça me gonfle toujours quand j’entends des gens dire qu’une fois qu’une femme devient maman elle ne s’intéresse qu’à son enfant et plus du tout à son travail!

  • SwissGirl
    février 17, 2016

    Bon retour au boulot, Urbanie ! ça fait très plaisir de lire le ton positif de cet article tourné vers l’avenir !
    Hâte d’en savoir plus sur tes projets ! Du déménagement dans l’air ? (Tu as dit chambardement alors je tente une proposition… )
    <3

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *