La mère parfaite

Elle se lève avec les premiers rayons de soleil, et prend le temps de savourer son bircher muesli bio après avoir fait son yoga quotidien. Son tout petit, l’amour de sa vie, se réveille à 8h tous les matins, dans la joie et l’allégresse de boire son lait matinal dans un biberon assorti aux rideaux de sa chambre.

Enceinte, elle resplendissait. Jeune mère, elle collerait des complexes à Gisèle.  Ses kilos se sont envolés en 3 semaines, mais elle jure la main sur le coeur que c’est « parce qu’elle court après ses enfants ». Elle t’affirme avec aplomb que « préparer de bons petits plats maison, c’est pas plus long que de les acheter », et que « de toutes façons on est à l’extérieur ce qu’on mange à l’intérieur ». Tu n’es pas sure de bien saisir le sens de cette phrase, mais tu repenses avec perplexité au paquet de Pépito que tu as ingurgité en guise de déjeuner et tu te demandes si cela va te rendre incroyablement délicieuse ou complètement obèse.

Son bébé est toujours propre, elle a visiblement accouché d’un bébé avec la fonction « nez auto-nettoyant » en option. Le tien a de la morve au nez non stop, même quand il n’est pas enrhumé, tu te demandes encore comment un si petit être peut produire autant de choses qui coulent.

Ses cheveux ne frisottent pas, ceux de son enfant restent bien en place grâce à une barrette achetée 15 euros chez Jacadi. Le tien a hérité d’une frange un peu cheloue après avoir essayé de connecter sa barrette à la prise électrique du couloir.

Elle donne de la compote fait-maison à ses bambins qui s’en délectent avec joie; le tien a encore essayé de manger les croquettes du chat pendant que tu lui réchauffais son petit pot industriel au micro-ondes.

Elle a installé un canapé dans la chambre de son bébé, quand tu as à peine la place d’y caser un bureau et une table à langer. Elle s’excuse ensuite sur son blog de « ne pas avoir eu le temps de décorer », et tu rigoles en voyant sur les photos qu’elle a en réalité coordonné la table à langer avec le papier peint, celui qui est posé, là, derrière l’ « espace détente » (oui, son bébé a un espace détente, des fois qu’il soit claqué de faire la sieste) (en réalité, un joli tipi bardé de coussins assortis).

Elle a la dernière poussette à la mode, avec laquelle elle pose fièrement sur Instagram en talons hauts et l’air hilare. Elle est même capable d’en posséder plusieurs, histoire d’en changer selon l’humeur du jour (vu sur un blog, véridique mes amis). Toi, tu as hérité de la poussette de ta meilleure amie, qui n’est pas forcément très pratique mais qui t’as bien dépannée vu que niveau finances, c’était un peu tendu avec l’arrivée du bébé.

Elle a toujours l’air zen, souriante, reposée (c’est louche, on est d’accord), et vante son couple « parfait » qui est « ressorti de la naissance de la prunelle de nos coeurs encore plus solide qu’avant ».

Et le pire, c’est qu’elle a l’air sympa, et que dans la vraie vie vous seriez sans doute copines.  Mais qu’en fait, tu ne lui reproches pas sa vie parfaite, non, parce que tu sais que la perfection n’existe pas, que son bébé fait des crises comme tous les bébés du monde, que son mari lui reproche sans doute de passer trop de temps derrière son écran de smartphone à compter ses likes, qu’elle a aussi forcément des jours « sans ». Mais tu aimerais juste qu’elle arrête de faire croire à des milliers de mères qui galèrent que la maternité, c’est easy, et qu’elle n’est rien d’autre qu’une « mère normale » alors que les superbes photos qu’elle poste sur Instagram 5 fois par jour sont surtout le résultat d’un travail acharné.

Allez, la mère parfaite: on t’aime quand même, mais arrête de mentir à tout le monde, pitié.

 

10 Comments
  • Ludivine
    mai 25, 2017

    Ahaha c’est vraiment bien écrit et très parlant !!

  • Picou
    mai 25, 2017

    Ah ah, il me parle bien ton article! Je suis entre deux feux là dessus…

    Je comprends combien ça peut énerver, voir culpabiliser de voir toute cette perfection. J’avoue que ces blogs et IG de mamans parfaites, m’énervent souvent – elles te diront bien sûr que « non, elles ne sont pas parfaites », avec un beau sourire d’honnêteté pure et plein de beaux arguments. Quand il n’y a que du beau, sans vraie personnalité derrière, je décroche vite, parce que ce que j’aime c’est découvrir un vrai univers. Parfois tout beau, parfois juste normal. Certaines arrivent très bien à avoir des blogs/IG parfaits, avec quand même un peu de fond. mais pour une poignée d’entre elles, il y en a combien qui ne se rendent même pas compte de ce que ça représente pour une maman lambda, de se payer une garde robe complète chez bonton ou jacadi, et des bibelots de créateurs, ou d’attendre 2h d’avoir la lumière parfaite ou de trouver le filtre qui sublimera même un bavoir sale?

    Après, d’un autre côté, je comprends bien aussi leur point de vue – l’idée, c’est de montrer le positif, l’inspirant, parce que c’est vrai que c’est aussi agréable, et que personne n’a envie de voir les tâches de lait caillé, les vomitos du dernier, et les caprices roulé par terre du grand. On le voit déjà à domicile!

    Pour ma part, j’essaie de montrer le joli, comme tout le monde. mais avec ce qui fait ma vie de tous les jours – sans retoucher mes photos, sans passer 20mn à les mettre en scène non plus. Du joli, mais de l’instantané. Je trouve ça plus touchant.

    Mais chacun voit midi à sa porte!

  • Madame Bobette
    mai 26, 2017

    Très bien dit. J’ai longtemps suivi ces blogs. Aujourd’hui, je les regarde de loin. Cette vie parfaite me lasse un peu même si j’avoue apprécier leurs belles photos de temps en temps!

  • Rach
    mai 26, 2017

    J’avoue qu’au début je me suis dis que cet article n’était pas sympa, qu’on a le droit d’être bien coiffée (ce qui n’est absolument pas mon cas, j’ai toujours des petits cheveux sur le devant à cause de la chute phénoménale post grossesse ;( ;( ;( ) et habiller ses enfants en jacadi sans se faire juger, et puis après je suis arrivée au dernier paragraphe et j’ai compris le sens du billet, et je suis entièrement d’accord.
    C’est insupportable de lire celles qui ne sont jamais fatiguées, qui te disent qu’elles étaient plus fatiguées avant bébé (WTF??!!!) que leur couple n’a jamais été aussi soudé, que son mari est aussi parfait, que tout est parfait, qu’ils arrivent à profiter pleinement de chaque moment, etc etc, je me sens bien nulle quand je lis tout ça, et puis je me dis que non, je ne suis pas parfaite, ni mon mari, ni notre fille, mais on est heureux (la plupart du temps, ça arrive aussi d’être triste et malheureux même si on a le plus beau trésor du monde à la maison) et bien réels, et c’est bien la tout ce qui compte

    • Urbanie
      mai 31, 2017

      Sur ce blog, zéro méchanceté gratuite, juste quelques râlages qui font du bien parfois. :)
      Je suis d’accord avec toi, ça finit par devenir insupportable, surtout quand la « perfection » est érigée en une normalité impossible à atteindre (même pour celles qui bloguent, hein. Je reste convaincue que tout ceci reste une façade très bien travaillée).

  • Maman Sur Le Fil
    mai 31, 2017

    Je suis d’accord avec toi ! Ces comptes, blogs, mamans sont parfois très culpabilisants. Il faudrait aussi que je fasse des efforts pour prendre du recul face à tout ça mais bon, c’est une autre histoire ! J’avoue que parfois je me dis que les gens ont assez de négatif dans leur vie et ne veulent pas forcément voir le négatif chez les autres. Mais j’ai beaucoup plus de retour sur mes posts, articles retraçant le côté noir que les autres ! Les gens ont besoin d’être déculpabilsés. trop de pression dans notre société !

    merci à toi pour cet article déculpabilisant au possible !

    Bonne journée

    Virginie

    • Urbanie
      mai 31, 2017

      J’ai l’impression qu’en effet, le but premier de ces blogs c’est de montrer le côté positif des choses, de la maternité, d’être inspirants. Le hic, c’est lorsque leurs auteures se prennent à leur propre piège et ne s’autorisent plus qu’à livrer une version « parfaite » de la maternité.

  • Sarah Ymum
    mai 31, 2017

    Hahaha super conclusion 😉 !!!

  • Etoile
    juin 7, 2017

    Je prends enfin le temps de laisser un petit commentaire. J’aime beaucoup la façon dont tu l’as écrit cet article, et ça fait du bien :) Je pense que les gens veulent nous montrer ce qu’ils veulent bien montrer et encore plus sur internet. Il faut arrêter de croire que la perfection existe : nous avons tous des problèmes, des choses sur lesquelles ce n’est pas parfait !

  • 30ansetmaman
    juin 8, 2017

    Je lis ton article de mes 37sa… Alors c’est donc vrai… La mère parfaite n’existe pas… Oh non… Que vais-je devenir… :)
    Bon ce n’est pas une surprise pour moi hein! Car depuis 8 mois j’ai compris que la femme enceinte parfaite était un mythe hein… Je soupçonne d’ailleurs la majorité (voir la totalité) des femmes enceintes d’être amnésique!!! On ne nous dit pas tout ! Et je l’ai découvert!!!! :)
    Merci pour ton article qui m’a donné le sourire et belle journée !
    Et merci à Picou Bulle de m’avoir fait découvrir ton petit monde !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *