La grande panne

Je reviens sous vos yeux ébahis (non?) après un petit moment d’absence.

Je pourrais me la jouer en mode « grande introspection », « ouais, j’ai voulu me déconnecter d’internet, revenir aux vraies valeurs, tu comprends, aujourd’hui on est tout le temps connectés, c’est ouf quoi! ».

Ou vous faire croire que je suis partie 2 semaines loin de tout, sur une île reculée, où bande passante et réseau 4G sont inversement proportionnels à la quantité de lagons bleus et de cocotiers, à siroter mojitos mangue-passion sur mojitos mangue-passion, devant un coucher de soleil flamboyant.

Hélas, trois fois hélas.

En fait notre vieil ordinateur chéri nous a tout bêtement lâchés, après 5 ans de bons et loyaux services.

Bizarrement, la quasi intégralité des ampoules des lampes de la maison nous a également quitté la même semaine. Semaine où nos horaires de travail nous contraignent à nous adapter à cette douce ambiance tamisée, faute de pouvoir aller chez Ikéa acheter le bon modèle d’ampoules Knulftuftgrult (en français: « spécialement conçue pour la lampe modèle Grumpfluhgt, sinon ça ne marche pas »).

Je m’éclaire donc actuellement avec une lampe de chevet, et ce très cher sapin de Noël (Dieu bénisse les guirlandes électriques) (je m’auto-congratule à chaque instant de ne pas avoir choisi le modèle qui clignote).

Le karma éléctroménager ne semblant pas nous apprécier particulièrement en cette veille de fêtes de fin d’année, je ne vous cache pas que je frémis à chaque bruit suspect qui émane de la machine à laver ou du micro-ondes.

Ce qui est marrant, c’est de se rendre compte à quel point sans ordinateur nous nous retrouvons presque  à nu. Je peux toujours profiter de ma connection internet grâce à mon smartphone, sur lequel je pianote donc frénétiquement depuis quelques jours, je suis d’ailleurs pas loin de me faire une tendinite du pouce. Sans trop de surprise,bloguer est du même coup devenu très difficile. Je pourrais certes tenter de rédiger un petit texte ou deux via mon téléphone, mais les systèmes d’ « auto-correct » intégrés me rendent déjà à moitié folle quand je dois envoyer un simple texto, j’ai donc renoncé avant même d’avoir essayé.

Mais ce n’est pas tellement ça, le plus pénible: ce sont les fêtes de fin d’année, j’imagine que vous avez d’autres choses à faire que de me lire.

Ce qui me surprend le plus en revanche, c’est cette sensation de quasi-dénuement que je ressens. Nous n’avons pas de télévision ni de lecteur DVD, et nous écoutons toute notre musique sur Deezer. Autrement dit: sans ordinateur, il règne depuis quelques jours à la maison un silence quasi monacal. Je suis tellement habituée à laisser tourner une playlist ou un replay d’émission tv en fond sonore, que me retrouver sans le moindre son est franchement déroutant. De façon assez drôle, cela me rappelle aussi mon enfance, quand la télévision tombait en panne, et que j’avais alors l’impression que c’était la PIRE chose, parce que j’allais forcément m’ennuyer à MOURIR pendant le week-end et rater toutes mes émissions de TV préférées du MONDE (ouais, j’étais un peu intense quand j’étais gamine).

Aujourd’hui, je relativise quand même un peu plus – j’essaie juste, avec moult précautions, de ne pas me faire spoiler le nom du candidat qui a remporté Objectif Top Chef cette semaine (non, ne me dites rien!). On matera les repay quand on aura récupéré un ordi en état de marche.

La seule à se réjouir ouvertement de cette situation, c’est le chat. Non seulement elle nous nargue ouvertement à se déplacer dans le noir avec sa souplesse féline si caractéristique, tranquille Émile, sans se prendre les pattes dans les courses de Noël qui trainent par terre grâce à ses pupilles rayon-laser, mais en plus elle  bénéficie d’un regain d’attention forcé de notre part. Sans ordinateur pour rédiger mes textes, mes mains sont en effet vachement plus disponibles pour faire des trucs hyper importants, comme la gratouiller derrière l’oreille droite. Le SAV me dirait que l’ordinateur ne marche plus parce qu’un câble a été mâchouillé, ça ne m’étonnerait pas.

Bref, un billet un peu décousu pour vous expliquer le pourquoi de mon absence. Et j’en profite également pour vous dire que je publierai un chouia moins pendant les fêtes: je sais que vous serez en famille en train de vous gaver de chapon et de buche au chocolat, j’avoue que je vais également mettre à profit ces quelques jours pour me réconcilier avec Riton le capiton.

Je vous dis donc à très vite!

Et je vous souhaite de très bonnes fêtes de Noël si je ne vous recroise pas d’ici là! :)

PS: cet article a donc été rédigé sur un autre ordinateur honteusement squatté par mes soins, vous l’aurez compris!

 

10 Comments
  • Pititefleur
    décembre 20, 2014

    Comme je le disais sur FB, j’espère que papa Noël sera généreux avec toi !
    J’ai honteusement rigolé en lisant le passage sur les lampes Ikea car la dernier fois que j’y suis allée, j’ai fais la réflexion à cheri que notre lampe avait plus d’un an et demi et que nous n’avions pas d’ampoules de rechange. Et que ce serait vachement bête de se retrouver en hiver sans aucune lampe (pas de plafonnier, c’est la seule que nous ayons).
    J’espère qu’aucun autre appareil électroménager ne decidera que son heure est venue !
    Je te souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.

    • Urbanie
      décembre 20, 2014

      Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à m’être fait eue! :)

      Excellentes fêtes de fin d’année à toi aussi!

  • Lunaly
    décembre 20, 2014

    Il faut croire que c’est la période des appareils qui tombent en rade. Nous c’était le micro onde qui a fait place il y a une semaine à un nouveau. Bon courage pour le pc. Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.

    • Urbanie
      décembre 20, 2014

      Merci! :)
      Très bonnes fêtes de fin d’année à toi et à ton nouveau micro-ondes! :)

  • Mme Zelda
    décembre 20, 2014

    mon ordi a aussi rendu l’ame mais grâce à mon deuxième poumon (la tablette), je survis !

    • Urbanie
      décembre 21, 2014

      ah mais tout pareil, la tablette m’a sauvé mes soirées!

  • Miss Stiletto
    décembre 21, 2014

    Décidément c’est quoi cette loi des séries qui tombe mal ?!? La pompe de l’aquarium 800 litres à lâché ainsi que le tube néon… les poissons font la gueule… 5 ampoules ont rendues l’âme hier soir et nous avons un sapin qui clignote… je fais la gueule et bien-sûr on est dimanche… M’enfin, au moins mon ordi n’a pas rendu l’âme… et si j’étais plus près, je te dirai que notre ordinateur de secours n’attend que tes doigts pour y pianoter (voui « de secours » car Chéri et moi bossons depuis la maison la plupart du temps). Je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année, et t’envoie des bises d’été depuis chez les kiwis :-)

    • Urbanie
      décembre 21, 2014

      Ouh la, pauvres poissons! :(
      Nous on a dû remplacer 4 ampoules, tu me bats! 😀
      Très belles fêtes de fin d’année à toi aussi! :)

  • Eva
    décembre 21, 2014

    J espère que vous avez de bonnes âmes dans votre entourage qui ont fait une quête pour vous offrir un nouvel ordi pour Noël ?:-) en tout cas, très bonnes fêtes de fin d année :-)

    • Urbanie
      décembre 21, 2014

      Disons qu’on s’est auto-offert notre ordinateur en cadeau de Noel un peu anticipé! :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *