Eloge du slow-blogging

J’ai un gros aveu à vous faire. Vous voyez quand je vous disais que je suis une mauvaise blogueuse? Ben je ne plaisantais pas.

 

Je ne suis pas allée voir mes statistiques de blog depuis février dernier.

 

Je sais qu’on aime bien se représenter la « blogueuse type » comme une nana au mieux futile, au pire vénale, qui scrute ses statistiques toute la journée, à traquer le partenariat, des dollars plein les yeux. La vérité, c’est que cette représentation est quand même un chouia erronée.

Pour une blogueuse à succès qui gagne en une année ce que je mets environ 6 ans à cumuler, il y’a également pléthore d’autres filles comme moi, qui écrivent sans forcément en attendre grand chose. Pour le plaisir de partager, pour le plaisir d’écrire. Et pour rien d’autre. Non, on a pas toutes envie de devenir la prochaine Enjoy Phoenix (dont j’admire le parcours, soit dit en passant). Je sais que certaines blogueuses à succès ont commencé comme ça, pour le plaisir de partager, et se sont retrouvées avec des millions de lecteurs: je suis lucide sur le fait que cela ne m’arrivera probablement jamais, que le « marché » du blog est saturé, qu’il y’a beaucoup d’appelées pour très peu d’élues. Je sais aussi que tenir un blog qui cartonne sans se professionnaliser un minimum est de plus en plus compliqué, que les lecteurs sont de plus en plus exigeants sur la qualité et la quantité des articles publiés, et que l’image d’Epinal de la blogueuse qui a une vie parfaite et n’en fout pas une, c’est un mythe (je ne sais plus où j’ai lu qu’une blogueuse pouvait consacrer jusqu’à 100 heures par semaines à son blog. Fainéantes, les blogueuses? Certainement pas!).

 

Je sais aussi que ce rythme là ne me conviendrait pas. Je l’avoue: je suis parfois du genre flemmarde!

 

Parce que pour être encore plus honnête avec vous, j’ai arrêté d’aller voir mes statistiques pour une raison vraiment très stupide: Google Analitycs plantait. Voilà. N’y voyez rien de glorieux. J’ai simplement eu la flemme de chercher ce qui ne fonctionnait pas, j’étais enceinte, très malade, je n’ai pas cherché plus loin. Et puis… je ne suis jamais retourné sur le site, et j’ai réalisé que je ne m’en portais pas plus mal, loin de la.

Je sais que mes statistiques atteignaient les 4 chiffres quand tout ce ci est arrivé. Je sais que je n’ai pas des millions de lecteurs, mais que vous êtes néanmoins de plus en plus nombreux à me lire. Comment je le sais? Parce que vous commentez, tout simplement. Je vois de nouveaux noms apparaitre et revenir régulièrement. J’essaie de vous répondre personnellement, à chaque fois (du moins quand je n’ai pas une charmante petite Princesse dans les bras). Et ça me suffit.

 

A l’origine, quand j’ai créé ce blog, je n’avais pas d’ambition démesurée: je voulais juste me changer les idées. Mon objectif, c’était de réussir à créer autour de La Marmotteuse une communauté de lecteurs fidèles avec qui échanger sur tout et n’importe quoi. Et je vais vous dire un truc: non seulement j’ai le sentiment d’y être plutôt bien arrivée, mais en plus, je n’attends rien d’autre de ce blog. Ce qui me motive, quand je rédige un article, c’est vous. Je sais que ça sonne très Lara Fabian, dit comme ça, mais c’est vrai. J’adore les échanges, mais aussi le débat, la contradiction, et tant que tout ceci reste formulé avec bienveillance et respect, alors je suis heureuse.

En même temps, j’écris déjà pour des sites qui cartonnent pas mal, j’imagine que cela doit m’aider à prendre du recul sur tout ça.

Vous aurez remarqué que je n’ai pas non plus de planning éditorial (surtout pas en ce moment!), ni de thématique précise: maternité, coups de gueule, beauté, livres, séries TV, deuil périnatal… tout y passe, en fonction de l’humeur du jour.

 

En y réfléchissant, je réalise aussi que je suis à la base quelqu’un qui aime la lenteur: je me suis mariée au bout de 10 ans, j’ai fait un premier bébé au bout de 11, mes études en ont duré 8. Je suis la dernière à la cantine à finir mon assiette, et, si je marche vite dans les rues de ma capitale adorée, c’est plus par habitude que par envie réelle. Dans le fond, le slow-blogging (puisque c’est son petit nom), me convient parfaitement. Cela ne m’empêche pas de faire de très belles rencontres (virtuelles ou non), de paraitre parfois en sélection Hellocoton, de voir que certains articles « marchent » très bien sur les réseaux sociaux (le plus souvent, sans que je ne m’y attende d’ailleurs).  Quand j’ai commencé à écrire pour Mademoiselle Dentelle, j’ai été la première étonnée de voir que certaines lectrices me suivaient de près, avec enthousiasme. J’ai été hyper amusée et flattée de retrouver des photos de mon mariage sur Pinterest. Je me demande parfois quelle image vous devez avoir de moi, vous qui lisez ces lignes. Pas celle d’une nana avec une vie parfaite, du moins je l’espère. Si c’est le cas, rappelez-moi de vous poster une photo de mon panier à linge sale.

 

J’espère continuer encore comme ça pendant un bout de temps. Sans pression. Mais toujours avec envie et amour du bon mot.

12 Comments
  • Pititefleur
    novembre 23, 2015

    Étant donné que tu nous livres ta raison de bloguer, je peux bien te donner celles qui font que je te suis et te lis :)
    Déjà, j’apprécie ta façon d’écrire et les thèmes qui sont abordés. J’avoue que la ligne éditoriale ne me manque pas, je trouve que tu es l’exemple parfait de blog personnel !
    Bien sur j’aimerai te lire plus souvent mais je comprends tout à fait que Kate soit ta priorité.
    Profites en bien.

    • Urbanie
      novembre 23, 2015

      Merci! Ca me fait drôlement plaisir ^^

  • SwissGirl
    novembre 24, 2015

    Moi je t’ai découverte avec Mademoiselle Dentelle, puis lue par hasard sur SNT et DMT (il a d’ailleurs fallu que je fasse le rapprochement… Lenteur, tu dis ?!!!) et je ne t’ai plus lâchée à partir de la Marmotteuse. Alors, si, ta vie ne me semble pas mal du tout… Mais si je suis devenue assidue à la lecture, c’est surtout parce que j’aime bien ton regard sur les choses. Et il n’y a pas si longtemps je me suis fait une drôle de réflexion (je ne sais même plus à quel sujet, en fait !) : Tiens, que dirait Urbanie là-dessus ? Un peu comme une copine de longue date avec qui on discute de tout. C’est marrant, quand même, à propos de quelqu’un qu’on n’a jamais vu !
    Donc, ouaip, d’accord avec PititeFleur, bien sûr que te lire plus souvent nous ferait très plaisir, mais te lire, même épisodiquement, est déjà top ! Et tant pis si ça fait Lara Fabian.
    Ah et dernier ++ : on n’est pas hyper nombreuses (nombreux ?) à commenter, donc ça fait très salon privé, ce blog, et ça c’est carrément agréable ! En fait je crois bien que c’est le premier blog que je commente vraiment !

    • Urbanie
      novembre 24, 2015

      J’aime beaucoup l’idée du salon privé! :)

      C’est drôle, je me demande souvent ce que vous diriez de certains sujets également! 😉

  • La Bavarde
    novembre 24, 2015

    Je suis comme toi. Fainéante. J’ai plein de billets à écrire, de photos à postraiter pour le blog (ou pas), mais le soir, pas envie.

    Alors je comprends :) pour autant, te retrouver même après quelques jours ou semaines est toujours un grand plaisir, alors continue à ton petit rythme.

    Bisous

    PS : si tu voyais mon panier à linge sale, genre 3 machines de retard (et j’ai pas de bébé, c’est grave docteur ?)

    • Urbanie
      novembre 24, 2015

      Méfie toi, ça prolifère quand un mini humain s’installe chez toi! ^^

  • Lorelei
    novembre 24, 2015

    je te découvre aujourd’hui grâce à hellocoton et j’aime beaucoup ta façon de penser 😉 je reviendrai!
    bizzz

    • Urbanie
      novembre 24, 2015

      merci! :)

  • Vanessa, le Chat Rose
    novembre 25, 2015

    Je découvre ton blog (suite à la fameuse Une Humeurs) et je dois dire que j’apprécie beaucoup ce que tu y livres. Je découvre aussi ce concept de slow blogging et j’avoue que je m’y reconnais aussi :) Pas besoin d’excuses je pense par rapport au fait de poster moins souvent, le principal c’est de le faire avec envie et selon l’humeur non ?! :)

    • Urbanie
      novembre 26, 2015

      Complètement d’accord! :)

  • Lunaly
    novembre 25, 2015

    J’aime bien ton blog. Je suivais déjà tes préparatifs de mariage sur Mademoiselle Dentelle et j’avais bien aimée tes articles sur les blogs « Sous notre Toit » et « Dans Ma tribu » et bien entendu j’aime bien ce que tu écris sur ton blog. Même si on ne se connaît pas, c’est toujours sympa de suivre l’évolution des personnes qu’on apprécie de suivre.

    • Urbanie
      novembre 26, 2015

      Merci! :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *