Je raconte ma vie

Dans le désordre

6 novembre 2018

On va faire un billet rapide pour vous donner quelques nouvelles: je viens de passer une semaine en tête à tête avec Kate, et comme vous pouvez vous en doutez, ça a été un poil fatiguant, le froid et la pluie ayant décidé de se taper l’incruste PILE la semaine où j’avais posé mes congés et donc décidé de retirer la demoiselle du centre aéré (cette phrase est beaucoup trop longue – pardon, il est déjà 23 heures).

 

J’ai tout de même, entre 2 ou 3 12 ateliers peintures et collages de citrouilles (photo en une de l’article) (hashtag fierté) réussi à faire quelques jolies balades dans et autour de Paris avec la demoiselle. Rien de très original, hein, mais il existe des valeurs sures dans notre belle ville: nous sommes donc gaiement allées visiter le Parc zoologique de Paris, le Parc Astérix (une première pour moi),  une salle de jeux pour enfants en banlieue parisienne (oui, moi aussi j’ai frémis avant d’y aller) et un bon vieux cinéma de quartier, histoire de respirer un peu d’air frais. Si un billet avec quelques conseils sur ces sorties vous intéresse, faites-moi signe dans les commentaires, je vous préparerai ça.

Et donc nous sommes allées voir « Le rat scélérat », que je vous recommande chaudement, au passage.

 

Rien à voir avec le schmilblick, mais devant le nombre régulier de demandes d’ajouts sur Instagram, j’ai décidé d’ouvrir un compte La Marmotteuse (l’autre compte, si vous m’aviez déjà trouvée, étant rigoureusement privé et réservé aux personnes que je côtoie IRL, comme on dit). Donc vous pourrez voir un petit aperçu en bas de la home page, et (mais vous commencez à me connaitre) ne vous attendez pas à des photos standardisées: je ne sais pas faire. Voilà, je trouve ça très beau chez les autres, mais j’ai déjà du mal à réaliser un selfie qui tient la route sans avoir l’air de sortir un filtre Picasso du machin (vous aussi, ça vous fait ça? L’impression de ne pas du tout avoir la même gueule sur vos selfies que dans la vraie vie?), donc bref, j’ai déjà du mal à me prendre en photo en tenant le téléphone dans l’axe, je vous laisse imaginer pour le reste.  A tout les coups, maintenant que je vous ai annoncé recevoir des demandes régulières, je vais me retrouver avec 70 followers et j’aurai l’air ridicule. Fort probable. Fort probable également que je ne tienne pas le truc plus de deux mois (avec des commentaires pareils, personne ne va me suivre) (le serpent qui se mord la queue) (je vous ai déjà dit que je travaillais dans la comm?).

 

Sans transition, je suis en train de lire ce roman, « La Serpe », de Philippe Jaenada, que j’avais découvert quand j’étais jurée pour le Prix des lectrices de ELLE, et je vous le recommande chaleureusement: c’est drôle, très bavard (mais alors très), enjoué, et ça a des petits airs de Cluedo. Le tout basé sur une histoire vraie (un type qui a massacré sa famille dans un château dans les années 40 – dit comme ça, ça ne vend pas du rêve, ça fait même un peu « roman d’Halloween, mais je vous assure que ça se lit tout seul). Et donc Jaenada de reconstituer la vie du présumé meurtrier (et quelle vie…) avec pas mal de digressions et un humour, mettons, gentiment pourri (je ne peux que valider).

 

Sinon, j’ai été voir le Grand Bain (ma deuxième sortie ciné de l’année après Jurassic World 2) (avant d’être maman, j’étais cinéphile pourtant – misère), et oui, si vous n’avez pas déjà été le voir, allez-y: ça faisait longtemps que je n’avais pas autant ri au cinéma, et je ne suis pas très bon public en ce qui concerne les comédies françaises, c’est dire. Petit bémol, les scénaristes ont tellement voulu créer des personnages « en souffrance » qu’ils ont poussé le bouchon un peu loin (la pauvre Virginie Effira n’avait pas besoin de ça, si vous voulez mon avis). C’est à se demander si les auteurs ont déjà côtoyé des personnes ayant connu des drames ou de situations pas très jojo, parce que c’est tellement grossier que ça en devient caricatural. Malgré ça, on rit vraiment, beaucoup, énormément. Voila.

 

J’ai pas mal de boulot cette semaine, donc il est fort probable qu’on se revoie la semaine prochaine. D’ici la, bon courage pour la reprise, et à très vite!

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Nathalie 6 novembre 2018 at 8 h 54 min

    71 du coup, je t’ajoute \o/

    Bonne reprise !

  • Leave a Reply