La solitude de la jeune maman

Je crois bien que ça a commencé lundi dernier, chez le pédiatre: ce regard de détresse absolu qui m'a vrillé le coeur lorsque l'aiguille s'est enfoncé dans sa fesse droite. "Maman, comment t'as pu laisser faire ça?", qu'elle semblait dire. Ma merveilleuse Kate, en proie à une tristesse indicible, que nous adultes ne pouvons pas ...

Avant, j’avais des principes…

...maintenant, je fais comme je peux. Je me retrouve à mon tour dans la peau de l'ex-nana-sans-enfant, qui s'était promis, juré, craché, de ne surtout pas:   Faire de cododo Trop dangereux, envie de retrouver un peu d'intimité avec Jean-Mi, besoin d'avoir mon espace à moi. C'était sans compter sur un bébé qui déteste être posé, même 5mn, même ...

Si on m’avait dit…

Rédigé par 4 Permalink

que je trouverais ça aussi naturel que je dépenserais plus pour sa garde-robe que pour la mienne que j'accepterais de ne plus dormir que j'aurais autant de cheveux (merci les hormones!) que prendre RDV chez le médecin deviendrait aussi compliqué que je ne me nourrirais plus que de Milka que je m'extasierais devant une couche pleine que je n'aurais même pas de ...

Un peu comme une évidence…

Elle a bien pris tout son temps, elle s'est même faite un peu désirer (mais on est Princesse ou on ne l'est pas, n'est-ce pas?). Elle a décidé de commencer le grand voyage le jour de sa date officielle de sortie, pour arriver parmi nous quelques heures plus tard, le lendemain. Presque ponctuelle, mais on ...