Je raconte ma vie

Aller à Disneyland Paris avec un tout-petit: mes conseils

12 septembre 2018

Je crois ne pas vous en avoir parlé ici, mais en début d’année, nous avons pris des pass Disneyland Paris. Pour vous refaire l’histoire, il y’a eu une vente privée courant décembre, j’avais profité de l’offre pour booker deux jours et une nuit en me disant « et pourquoi pas? ». J’étais encore enceinte, l’idée était donc de rester une nuit sur place pour ne pas être trop claquée. On ne savait pas non plus comment Kate réagirait face à un parc aussi gigantesque, on craignait qu’elle n’ait peur pendant la parade, ou face à certains personnages. En fait, elle a littéralement adoré, si bien que nous y sommes retournés quelques temps plus tard. Cette fois-ci, nous avons converti nos deux billets en pass annuels (moyennant supplément, oeuf corse), et roule ma poule. Depuis, nous devons y aller au minimum 2 fois par mois, si ce n’est plus.

Aller à Disneyland Paris, ça nous permet de sortir de notre routine du weekend « parc surpeuplé/ balade dans les rues de Paris sous les gazs des pots d’échappement ». Kate s’éclate, on en profite aussi, et avec un peu de pratique, on a appris à organiser une journée en fonction de son rythme. On a également appris (à nos dépends parfois) quelques petites astuces, que je vous livre ici, on ne sait jamais!

1. La poussette

C’est le nerf de la guerre, mais avant un certain âge je déconseille vivement d’envisager la journée sans avoir une poussette à portée de main. Notez bien qu’entre le parking et l’entrée du parc principal, il faut déjà compter 15 minutes à pieds – et ça, c’est pour un adulte qui marche bien! C’est dire le nombre de kilomètres que vous allez parcourir dans une journée.

Heureusement, si vous ne pouvez pas prendre votre poussette avec vous, il existe un système de location de poussette à l’intérieur, moyennant 20 euros et une caution (50 euros, si je ne vous dis pas de bêtises).

2. Les queues

C’est le plus compliqué à gérer avec un tout petit. A commencer par la queue pour entrer dans le parc en pleine saison (attention: pleine saison chez Mickey = période de Noel et d’Halloween). Les queues peuvent frôler l’heure d’attente, simplement pour faire le contrôle de sécurité AVANT d’entrer dans le parc… si vous devez y aller en saison haute, je ne peux que vous conseiller de partir soit très tôt, pour l’ouverture (attention, vous ne serez pas les seuls à avoir eu l’idée, donc soyez bien à l’heure), soit de décaler votre arrivée. Si vous pouvez vous payer le luxe de débarquer en toute fin de matinée, c’est encore mieux.

N’hésitez pas à télécharger l’application du parc, qui permet de connaitre en temps réel le temps d’attente avant chaque attraction. Le parc est immense, cela vous évitera de tout traverser pour vous rendre compte qu’il y’a 45mn d’attente avant d’accéder au Mad Hatter’s Tea Cups.

3. Ne surchargez pas le programme.

Je sais qu’il est tentant de vouloir faire toutes les attractions à tout prix (surtout quand on voit le prix à la journée en haute saison), mais avec un tout-petit cela peut s’avérer compliqué. La faute aux queues, justement. Prévoyez un petit snack sur vous (indispensable quand l’attente grignote sur une heure de repas), et planifiez un moment de sieste dans la journée pour vous poser dans un des cafés du parc, ou tout simplement dans une galerie marchande.

 

4. Attention aux attractions estampillées « enfants »

Certaines peuvent malgré tout impressionner les tout-petits. On a fait l’attraction Blanche-Neige avec Kate, pensant faire un petit-train dans un décor féérique, on l’a vite regretté (trop tard, puisqu’on était déjà dedans): il s’agit d’un petit train qui traverse la forêt hantée, on y voit donc plus la sorcière que le prince ou Blanche Neige… bref, attention, ce n’est pas parce qu’une attraction est tagguée « enfants » qu’elle est adaptée à tous les publics.

5. Anticipez votre pause déjeuner

La restauration est clairement (de très loin) le gros point faible du parc, et pour moi qui adore manger, c’est une torture: restaurants absolument hors de prix pour une qualité pas toujours au rendez-vous, snacks qui servent de la mauvaise junk food, places assises difficiles à trouver en pleine saison… et encore et toujours la queue et l’attente, interminables.

Premier conseil: si vous n’avez pas un bon budget bouffe, et si vous aimez « bien » manger, prévoyez votre casse-dalle. Normalement il est interdit d’apporter sa nourriture dans la parc, mais d’une: l’espace pique-nique est fermé en hiver (en même temps, qui a envie de manger dehors par 2°C à côté du parking?) et de deux: je n’ai encore jamais vu personne se faire refouler du parc à cause d’un sandwich maison.

Il existe quantité de stands et de « restaurants » de junk food dans le parc. Je n’aime pas vraiment ce qui y est servi, c’est affreusement cher, et aux heures de pointe on peut poireauter plus de 30mn pour un truc vraiment pas fameux (et gras).

Ce que je vous recommande, si vous ne pouvez/ ne voulez pas préparer votre casse dalle:

-Prévoyez d’arriver un peu avant l’heure du repas. Mettons vers 11h45, mais pas plus tard que midi 15. C’est du vécu. 🙂

-Si vous souhaitez manger dans un des « vrais » restaurants du parc (avec service à table), n’oubliez surtout pas de réserver bien en avance: ils sont littéralement pris d’assaut.

-Evitez les restaurants dits « gastronomiques » (le Wallt, par exemple), vous risquez d’attendre un long moment, leurs cuisines n’étant pas réputées pour leur rapidité… sauf si vos enfants sont d’une patience d’ange (qui a ri?).

-Au sujet des restaurants avec service à table, j’ai un faible pour le Silver Spurs, situé juste à côté de la maison hantée. C’est un steak house tout à fait honnête qui propose un des meilleurs rapports qualité prix du parc, et le menu enfant est assez sympa. Attention, cela reste un budget! Evidemment, si vous avez prévu de faire sauter la banque et que votre enfant est fan des princesses, réservez à l’auberge de Cendrillon: c’est un vrai cout (pas loin de 200 euros pour 3, menu enfant compris) mais les pépites dans leurs yeux quand les princesses passent à table compensent le prix des menus (qui, sans être absolument renversants, se laissent manger malgré tout).

-Sortez du parc: vous trouverez dans Disney Village des restaurants de bien meilleure facture que dans le parc, et il y reste souvent des places, même sans réservation. Cela reste cher malgré tout, mais il y’aura, en bonus, un peu moins d’attente. Si vous n’avez pas un super budget mais que vous aimez les burgers, deux solutions: Le bon vieux Mc Donalds, ou l’incomparable Five Guys (faites gaffe, il est bien planqué, mais leurs frites et leurs burgers sont à se taper le cul par terre). Là aussi, repérez-les sur une carte avant de vous lancer à l’aveugle, parce que qu’ils ne sont pas « visibles » depuis l’entrée de Disney Village: cela vous évitera de tourner en rond, littéralement affamés, pendant 30mn (oui, c’est du vécu aussi).

 

6. Prenez de quoi tenir chaud à vos enfants

En dehors des attractions, il n’existe que très peu d’endroits couverts pour s’abriter en cas de grand froid ou de pluie diluvienne. Et on ne compte plus le nombre de parents qui courent acheter une couverture en polaire dans l’une des boutiques du parc lorsque le temps se gâte. 🙂 Si vous ne voulez pas être pris au dépourvu et claquer 20 euros par dépit, particulièrement en mi-saison, n’hésitez pas à embarquer une petite couverture, pour mettre sur la poussette si la température chute brusquement.

7. Repérez les espaces pour les tout-petits

Il en existe un dans chaque parc, et ils sont assez précieux quand il faut changer la couche. Les toilettes du parc ne sont pas toujours hyper pratiques ou adaptés (de mémoire, certains n’ont pas de tables à langer), et en plein hiver, il peut y faire très froid. Ces espaces pour bébés sont chauffés, équipés de micro-ondes pour préparer les petit-pots et biberons, et en prime on peut toujours y acheter le minimum vital (couches, repas bébés).

 

C’est tout pour le moment, mais si vous souhaitez que je développe plus certains points dans un autre article, n’hésitez pas à me le dire en commentaires. Et, bien entendu, si vous avez des recommandations à partager, des bons plans, ou que j’ai dit une énorme connerie (ça arrive), faites passer en commentaires, cela profitera à tout le monde. 🙂

 

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Bébé est Arrivé ! 12 septembre 2018 at 9 h 34 min

    Super article, merci pour tes conseils et astuces ! Bien que parisienne, je ne suis encore jamais allée à Disneyland. Motif : j’ai la trouille des attractions donc forcément, ça limite un peu. Mais je pense qu’on ira avec notre fille de 2 ans 1/2 lorsqu’elle ne fera plus de sieste 😉

    • Reply Urbanie 12 septembre 2018 at 10 h 54 min

      Je vais te rassurer, je suis une grande flippette aussi. 🙂 Il y’a quelques mois, nous étions allés à Disneyland avec nos pass sans Kate, et donc nous en avons profité pour faire toutes les attractions que nous ne pouvons pas faire avec elle: j’ai détesté Space Mountain, j’ai trouvé que c’était assez désagréable, pareil pour le rollercoaster Aerosmith (qui vient d’être fermé si je ne dis pas de bétises)… il n’ya que le train de la mine que j’ai trouvé sympa! Finalement, j n’y vais plus du tout pour les attractions à sensation, ce n’est plus ma tasse de thé (la vieillesse hahaha)!

  • Reply Yannick Papange 12 septembre 2018 at 10 h 19 min

    Hello !

    Je pose l’éternelle question : à partir de quel âge penses-tu qu’on peut emmener un enfant à Disney ?
    Ma femme estime qu’à partir de 2 ans 1/2, c’est pas mal. J’hésite un petit peu…

    • Reply Urbanie 12 septembre 2018 at 10 h 39 min

      Aloooors c’est une très bonne question! A ma grande surprise, beaucoup de familles y vont avec des bébés (y compris des bébés de quelques semaines parfois) mais il s’agit essentiellement de touristes le plus souvent. En fait, tu peux y emmener ton enfant à n’importe quel âge, mais je pense qu’il n’en profitera pas vraiment avant ses 2 ans/ 2 ans et demi. Nous avons commencé en douceur avec Kate par l’attraction des poupées (It’s a small World), elle l’adore. Pour être honnête, notre fille est encore très jeune, donc pour elle le simple fait d’être dans le parc, avec les personnages qu’on aperçoit, le château, le décor féérique lui « suffit ». C’est déjà super impressionnant pour eux!

  • Reply Anna 12 septembre 2018 at 10 h 31 min

    Tu nous diras quelles attractions sont bien pour un enfant de 2-3 ans? On pensait y aller avant que les Twix aient 3 ans (tant que c’est gratuit lol) Merci!

    • Reply Urbanie 12 septembre 2018 at 10 h 39 min

      Yes, je vous ferai la liste! 🙂

  • Reply Lunaly 12 septembre 2018 at 10 h 32 min

    Merci pour ces conseils. Pour ma part, j’y suis allée il y a très longtemps (et pourtant je suis parisienne d’origine!) mais c’est clair que c’est un parc auquel j’ai envie d’emmener mon fils mais on attend qu’il soit plus grand afin qu’il puisse mieux profiter du parc. Il y a aussi Europapark dans le même style mais je pense que c’est tout aussi galère avec un jeune enfant (pas encore testé non plus).

    • Reply Urbanie 12 septembre 2018 at 10 h 41 min

      Avec un jeune enfant il faut de toutes façons une certaine logistique, mais en effet, lorsqu’ils sont trop jeunes je ne suis pas sure qu’ils profitent vraiment du parc (et puis tout est tellement impressionnant pour eux!). J’ai beaucoup entendu parler d’Europapark aussi, mais ça fait un peu loin pour nous. 🙂

  • Reply Julie Olk 12 septembre 2018 at 13 h 09 min

    Ton article est vraiment super !!!
    Par curiosité tu nous recommandes quelles attractions pour les tout petits (mon fils à 22 mois par exemple donc il est trop petit je pense) ?

  • Reply Cricri2j 12 septembre 2018 at 15 h 34 min

    On aime beaucoup aussi aller à Disneyland avec notre fille. La 1ere fois elle avait 2 ans et c était peut être un peu limite. A partir de 2 ans 1/2 au top! Ce qu elle adore et qui est génial car peu de queue ce sont les spectacles. Ils sont de très bonne qualité (Mickey et le Magicien une pure merveille de féerie avec des dizaines de danseurs, ça m a moi même ébloui). Il y en a beaucoup et on y pense pas forcément (celui avec les cascades de voitures est incroyable aussi).

  • Reply Marie 13 septembre 2018 at 13 h 16 min

    On y a emmené Louise quand elle avait un an la première fois. Elle a adoré. On a des pass aussi ce qui est super pratique avec des petits je trouve, puisqu’on n’a pas à « rentabiliser » la journée. Donc on y va par demi-journée et elle dort dans la voiture à l’aller ou au retour.
    Dans les incontournables pour les petits : les poupées, évidemment, le carrousel, dumbo, et un tout petit peu plus tard les pirates et Peter Pan (qui est dans le noir donc ça peut faire peur). Côté studio il y a aussi tout un espace pour les plus jeunes qui est très chouette.
    A noter : il y a des parkings à poussette à chaque attraction pour enfant, et avec un petit bébé on peut demander à l’accueil un pass pour ne faire la queue qu’une fois et passer dans l’attraction chacun à son tour.
    Enfin, la parade reste un grand moment pour Louise (pas encore 3 ans) notamment le passage du grand dragon qui crache du feu.

  • Leave a Reply