Deuil périnatal Ma vie (mon oeuvre)

2016

1 janvier 2016

Je ne suis pas du genre à faire de bilans, encore moins de bonnes résolutions. Sans doute parce que le mot bilan m’évoque quelque chose de fermé, de définitif. Or je ne considère pas la vie comme une succession d’étapes figées, mais comme une suite logique et continue: c’est en apprenant du meilleur, mais surtout du pire, que l’on progresse, non?

Quant aux résolutions, je m’applique à les suivre de façon régulière tout au long de l’année, donc celles du 31 me semblent plus tenir d’une jolie promesse un peu illusoire que d’une réalité.

Mais je vais, pour une fois, déroger à ces deux règles: 2015 a clôt un chapitre, et je me demande ce que me réservera 2016.

En 2014 j’ai perdu ma première fille, en 2015 j’ai accueilli Kate. Ma belle princesse, qui ne serait pas la si le pire ne nous était pas arrivé. C’est toute l’ambivalence du deuil périnatal: l’enfant d’après est d’autant plus aimé et chéri que son ainé nous manque. Mais Kate ne comble pas un vide pour autant: Kate est juste là, avec son histoire et son futur à elle. Elle est une enfant merveilleuse: pleine de joie, vive et futée, drôle et câline. Grâce à elle, je ne renie pas 2014: le meilleur a su naitre du pire, et je remercie la vie pour ça.

Voilà pour le bilan: je referme une première page de la maternité: même si j’espère de tout coeur pouvoir donner un petit frère ou une petite soeur un jour à Kate, j’ai besoin de souffler, besoin de me retrouver. Cela prendra sans doute un peu de temps: je ne suis pas encore prête à replonger dans une grossesse physiquement éprouvante, sans parler de l’angoisse qui, je le sais, ne me quittera plus tout à fait. 2016 et 2017 ne seront pas des années à bébé. Je suis encore jeune, j’ai le temps.

Je peux dire sans trop me tromper que ces deux dernières années m’ont appris à mieux me connaitre. Reste à savoir maintenant où je veux aller. Et pour le moment, je n’en ai fichtrement aucune idée.

J’ai aussi besoin de retrouver mon corps: je ne sais pas si cela se voit sur mon dernier article, mais j’ai beaucoup maigri. J’ai terminé ma deuxième grossesse avec 22 kilos de plus sur ma balance (ouille!). Attention: 22 kilos cumulés sur 2 grossesses. Mais quand même… ça fait mal. Heureusement, je ne partais pas de très haut. J’ai déjà fait la moitié du chemin, puisqu’il ne me reste plus que 9 kilos à perdre. Je fais confiance à mon corps pour ça, à mes sensations et à mes envies, mais je compte malgré tout l’accompagner pour terminer 2016 avec mon poids de forme.

 

Et puis, à la lecture d’un article de trop sur LeMonde.fr qui parle de maltraitantes envers les animaux (comme chaque année à cette période, l’article décrit les conditions de fabrication du foie gras), j’ai eu un ras-le-bol. Marre de lire des histoires horribles de torture animale. J’aime la viande, mais je crois que je ne suis plus prête à en consommer à ce prix là. Donc cette année, j’ai décidé de devenir presque végétarienne. Oui, « presque », parce que je ne veux pas non plus tout supprimer d’un seul coup, et que j’aime la viande malgré tout. Et ça, je vais t’en parler très vite.

 

Voilà: me retrouver, dans tous les sens du terme: une sacrée résolution pour 2016!

Je vous souhaite à toutes (à tous?) une excellente nouvelle année.

You Might Also Like

13 Comments

  • Reply Die Franzoesin 1 janvier 2016 at 16 h 03 min

    Aaaah non mais tu vas me piquer le thème de mon prochain article 😉 . Ca fait quatre mois qu’ici on ne mange presque plus de viande mais je voulais attendre d’avoir un peu de recul pour en parler. Mais c’est pas grave, on va s’échanger nos astuces et idées de presque végétariennes (et on va accuser chat-mille de propagande 😀 ) .

    • Reply Urbanie 1 janvier 2016 at 17 h 14 min

      Ha ben ça m’intéresse justement de te lire! C’est un peu comme la grossesse, on a forcément des expériences différentes sur un même sujet!

    • Reply Chat-mille 1 janvier 2016 at 23 h 01 min

      C’est drôle que tu dises ça, parce que justement, on en a pas mal parlé ces derniers temps, avec Urbanie et d’autres, et que j’ai l’impression d’être la grande prêtresse du végétarisme, maintenant :p Alors qu’au quotidien, vraiment, je suis loin de faire du prosélytisme. Je crois que c’est un cheminement qu’on fait plus facilement seul (les gens qui te saoulent avec ça, ça a plutôt tendance à braquer…).

  • Reply Camille 1 janvier 2016 at 16 h 29 min

    c’est un très joli article. Je te souhaite ainsi qu’à ta famille une bonne année 2016. Pour le végétarisme, je mange aussi moins de viande et c’est bien mieux comme ça. Dans les magasins bio il y a plein de steaks à base de graine, de seitan, de quinoa et c’est super bon ( j’ai l’impression de faire vieille hippie) et c’est prêt en3 minutes au micro onde 🙂 avec ça et une machine à soupe, j’ai perdu du poids, tué moins d’animaux et je me sens bien mieux dans mon corps ( je rentre dans des fringues à la mode en taille 2 ! C’est la fête!)
    Je suis sur un groupe Facebook qui s’appelle  » un pas après l’autre » créé par la blogueuse Eleusis et Megara. Plein d’astuces, des recettes et personne ne te traite d’assassin parce que tu n’es pas vegan intégriste 😉 si tu veux y jeter un œil quand ta fille te laisse souffler 🙂

    • Reply Urbanie 1 janvier 2016 at 17 h 13 min

      Ah oui, merci du tuyau! 🙂

    • Reply Urbanie 1 janvier 2016 at 20 h 51 min

      Sinon c’est quoi ta machine à soupe?

  • Reply Pititefleur 1 janvier 2016 at 19 h 56 min

    Une excellente année 2016 pour toi et ta petite famille !
    Il est difficile pour moi qui vient du pays du canard de ne pas en manger.
    Néanmoins, plus par moyens financiers et par manque de temps, je ne mange pas très souvent de la viande.
    J’avais vu un reportage il n’y a pas si longtemps qui disait que finalement il valait mieux manger de la viande moins souvent mais de bonne qualité. Et je crois que pour 2016, cela va être un mode de vie que l’on va adopter.

    • Reply Urbanie 1 janvier 2016 at 20 h 47 min

      C’est une excellente idée: moins, mais mieux… c’est déjà un premier pas vers une consommation plus raisonnable!

  • Reply enna 1 janvier 2016 at 22 h 11 min

    c’est très beau ce que tu dis sur ta fille – tes filles- très touchant! Je te souhaite une belle année 2016, une année où tu retrouver et où tu apprendras à bien connaître aussi Princesse Kate qui va tellement changer! Bonne année!

    • Reply Urbanie 1 janvier 2016 at 22 h 36 min

      Très bonne année à toi aussi! 🙂

  • Reply Chat-mille 1 janvier 2016 at 23 h 05 min

    Je connaissais déjà la fin, moi :p Mais l’image me fait (toujours) rire. Et je trouve ce que tu dis au début très touchant.

    Très belle année 2016 avec ta petite Kate 🙂

  • Reply Chat-mille 1 janvier 2016 at 23 h 19 min

    (et moi non plus je ne prends pas de résolutions ;))

  • Reply Le boudoir d'Amandine 12 janvier 2016 at 16 h 59 min

    Très belle année à toi ainsi qu’à ta famille.
    Ton article est très touchant.

    Chez nous aussi on mange beaucoup moins de viande qu’avant. Je ne peux pas dire que je suis végétarienne car je continue de manger de la viande et surtout beaucoup de poissons, mais je fais attention à mes achats.

    À très bientôt.

    Amandine.

  • Leave a Reply