Ah si j’étais un homme…

Hier, je somnolais tranquillou sous le ventilateur avec le chat et Princesse Kate quand les livreurs ont sonné. Deux types pas très épais qui nous amenaient la chambre tant attendue du bébé (non, à un mois de la date prévue d'accouchement, on a toujours pas fait la chambre. Comme le disait cette chère Céline: on ...